Mangez-vous des bananes et prenez-vous des suppléments de potassium ? Combien ? Découvrez pourquoi un excès de potassium dans l’alimentation peut être dangereux pour la santé et quels sont les aliments riches en potassium à éviter dans ce cas.

Les minéraux ne sont pas quelque chose avec lequel on peut jouer : une supplémentation bricolée n’est jamais une bonne idée.

Prenons l’exemple du potassium : il se trouve à l’intérieur des cellules, il est essentiel à leur bon fonctionnement et à la fonction physiologique des nerfs et des muscles, y compris le muscle cardiaque, c’est-à-dire le cœur.

Le corps travaille en permanence pour maintenir des niveaux constants de potassium dans le sang, en équilibrant la quantité perdue – principalement par l’urine, mais aussi par la sueur et le transit intestinal – avec la quantité absorbée par l’alimentation. Si les reins fonctionnent correctement, ils peuvent adapter la quantité de potassium éliminée de l’organisme à l’évolution des besoins et à la quantité de potassium absorbée par l’alimentation. Toutefois, lorsque le taux de potassium dans le sang devient trop élevé, de graves conséquences peuvent survenir, allant de l’arythmie cardiaque à l’arrêt cardiaque (le cœur s’arrête de battre).

Tableau des aliments riches en potassium à éviter en cas d’excès

Nous consommons plus ou moins tout le potassium dont nous avons besoin quotidiennement – sauf dans des cas spécifiques – donc le vrai problème est l’excès : l’apport quotidien de potassium en France est approximativement le même que la dose recommandée (3 g par rapport aux 3,2 g requis par la table LARN).

Au cas où vous devriez éviter les aliments riches en potassium, voici un exemple de tableau des aliments les plus riches en potassium :

  • haricots,
  • des pois,
  • des asperges,
  • des pommes de terre,
  • abricots, surtout secs
  • des bananes,
  • choux-fleurs,
  • épinards,
  • cacahuètes
  • En général, les fruits, les légumes et la viande fraîche sont riches en potassium.
  • compléments alimentaires de potassium ou de magnésium et de potassium
  • En général, l’apport de potassium dans l’eau potable est modeste.

    Aliments riches en potassium : les dangers

    Si vous avez consommé trop de médicaments, de compléments ou d’aliments riches en potassium, ou si vous avez développé une maladie rénale, vous risquez de souffrir d’hyperkaliémie, c’est-à-dire d’un excès de potassium dans le sang, avec les risques pour la santé que cela comporte, nécessitant souvent la prise de médicaments (calcium et diurétiques) pour y remédier.

    Les dangers d’un excès important de potassium sont :

    Lire aussi :  Recette du miso

  • Développement d’anomalies du rythme cardiaque
  • Altérations du tracé du cardiogramme
  • Arrêt cardiaque
  • Les suppléments massifs de potassium et les aliments riches en potassium sont à éviter car ils peuvent entraîner des risques pour la santé en cas de.. :

  • rétention des minéraux
  • un faible taux sanguin de sodium, de calcium ou de chlore.
  • Insuffisance rénale et hépatique
  • un transit gastro-intestinal lent
  • L’importance du magnésium pour le passage du potassium

    Magnésium et potassium : une paire d’as. Ce sont les deux minéraux les plus abondants à l’intérieur de nos cellules, qui travaillent toujours ensemble : le passage du potassium dans et hors des cellules est garanti par un mécanisme (pompe ionique) qui fonctionne grâce au sodium et au magnésium.

    Rappelons dans un tableau simple les effets bénéfiques du magnésium dans ces domaines et avec ces fonctions :

    concentration du sucre dans le sang : en stimulant la production d’insuline

    la pression sanguine : en dilatant les vaisseaux sanguins

    activité cardiovasculaire : en soutenant l’activité cardiaque et en réduisant la probabilité de formation de plaques d’athérome

    irritabilité, troubles du sommeil, fatigue mentale : régule l’activité cérébrale

    les crampes : en agissant sur la contractilité musculaire

    Ces deux minéraux, le magnésium et le potassium, sont d’une importance fondamentale pour les crampes, qui surviennent souvent en cas de carence de l’un ou des deux en même temps, comme en cas de transpiration excessive, de maladie rénale ou intestinale.