Les Portugais sont des gens qui aiment la nature, les loisirs, profiter de la vie… mais ce sont aussi des voyageurs actifs, des explorateurs et des expérimentateurs. Ces deux traits archétypaux se retrouvent dans la délicieuse cuisine locale.

Portugal

Peu de pays ont une histoire et une culture aussi intéressantes que le Portugal. Nous parlons de l’un des premiers véritables États du monde, qui, après la Reconquista, a gagné son indépendance vis-à-vis des rois espagnols et s’est défini comme une véritable nation.

Autrefois habité par des peuples d’origine celtique, le Portugal a subi des influences romaines, hispaniques et musulmanes, jusqu’à ce qu’il ait assez de force pour établir le premier véritable empire colonial de l’histoire, à travers plusieurs continents.

En fait, le fait d’être complètement sur l’Atlantique a rendu le caractère portugais très aventureux et enclin aux voyages : on trouve d’anciennes colonies portugaises partout, il suffit de mentionner le Brésil, certaines régions du Maroc, l’Angola et le Mozambique en Afrique, Goa en Inde, Macao en Chine.

Cet élément a apporté une fraîcheur unique à la cuisine nationale et une tendance unique à mélanger joyeusement les éléments traditionnels avec ceux des pays lointains.

Lire aussi :  Recette de l'infusion de graines de lin

Cuisine portugaise : Plats typiques

Pour comprendre les plats typiquement portugais, il faut comprendre la géographie portugaise : dans la cuisine, on utilise des ingrédients frais provenant des montagnes, des collines et enfin de la mer.

Beaucoup de poisson, mais aussi de la viande et beaucoup de légumes méditerranéens. Nous commençons par une saucisse locale typique, l’alheira, une saucisse de pintade typique des hauts plateaux portugais et que l’on trouve presque partout.

En descendant la plaine vers la mer, on trouve le tamboril, une soupe curieuse et très savoureuse ressemblant à un risotto aux crevettes, cuite avec des feuilles de laurier, de l’ail, un peu de tomate et du riz.

Pour ce qui est du poisson, il est impossible de ne pas mentionner le bacalhau, ou morue, une obsession nationale, surtout à l’époque de Noël, souvent consommée avec des pommes de terre et des oignons frits, des olives noires, un œuf et du persil.

Il est souvent frit avec les mêmes ingrédients sous forme de bolinhos de bacalhau, des gâteaux de morue.

Pour les amateurs de cuisine lourde, il y a la francesinha, un pain rempli de steak, de saucisse et de pepperoni, recouvert de fromage fondu et trempé dans une sauce piquante, puis accompagné de pommes de terre ou d’un œuf.

Lire aussi :  Cuisine népalaise : principales caractéristiques et aliments

On trouve également du requin sur notre carte, sous le nom de cação, cuit en soupe avec de la coriandre et du maïs. Nous terminons, comme il se doit, par un bon verre de vin de Porto local.

Où manger au Portugal (dans la rue ou dans un restaurant)

Il n’y a pas beaucoup de restaurants portugais dans le monde, même si dans les anciennes colonies et les pays visités par les navigateurs portugais, il n’est pas rare de manger des plats d’origine lusitanienne.

Au Portugal, en plus des restaurants de différents niveaux, où l’on peut bien ou mal manger tous les plats typiques locaux, on trouve aussi des bars qui servent de la street food toute prête, surtout le long de la mer, où le poisson est très frais, et des festivals de nourriture, où la nourriture est souvent servie directement de la camionnette comme on le fait pour les hot dogs.

À ne pas manquer au Portugal

Tous les plats de poisson sont magnifiques, une combinaison unique de la culture atlantique, de la culture méditerranéenne, et enfin des éléments exotiques qui sont devenus partie intégrante de la cuisine locale grâce aux époques coloniales : piment, vanille, poivre noir, cannelle, safran, etc ;

Si vous passez par Lisbonne, vous devez absolument essayer le pastel del Belem, un étonnant gâteau aux œufs que l’on ne trouve qu’ici.

Lire aussi :  Cuisine albanaise : principales caractéristiques et aliments

Ce qu’il faut éviter au Portugal

Il sera difficile de trouver des plats totalement végétaliens, la viande et le poisson étant présents un peu partout. L’alcool est varié et bon mais très fort. L’utilisation continue de nombreuses épices peut rendre la vie difficile aux personnes souffrant d’intolérances alimentaires.

Demandez toujours d’abord. Les coquillages et les étranges crustacés tels que les pedunculata, connus localement sous le nom de percebes, ne sont pas du goût de tout le monde.

Conseils et curiosités

Le Portugal est l’un de ces endroits où vous pouvez vous détendre et être en sécurité en ce qui concerne la nourriture : tout est frais, bien cuisiné et savoureux.

De nombreux plats dans le monde ont des influences portugaises, de la feijoada brésilienne à la tempura japonaise (tempora, en portugais) et au vindhaloo indien (vinha d’alhos, en portugais).