Pour ceux qui veulent suivre la méthode Adamski, ou qui sont simplement curieux de la connaître, il s’agit d’un programme qui inclut la nutrition et des techniques naturelles pour rétablir le bien-être par la santé intestinale et une bonne digestion.

De temps à autre, un nouveau régime fleurit, comme les fleurs au printemps, promettant des miracles en un temps record.

Dans le cas du régime Adamski, ce n’est pas du tout le cas : il s’agit d’un style de vie qui comprend non seulement des aliments mais aussi certaines thérapies naturelles, le tout dans le but d’améliorer le bien-être de notre organisme à travers la santé du tractus gastro-intestinal.

La perte de poids est presque un « effet secondaire » du régime Adamski. Comme tout mode de vie, le régime et la méthode Adamski peuvent être appliqués dans leur intégralité, ou vous pouvez l’essayer par curiosité, peut-être pour une seule semaine, avec notre menu hebdomadaire.

Le régime Adamski

Adamski pense qu’un intestin propre et qui fonctionne bien est la base d’une bonne santé. Pour aider l’intestin à fonctionner et profiter à l’ensemble de l’organisme, il est nécessaire de connaître quelques règles concernant le temps nécessaire à la digestion de divers aliments et le moment où il faut les consommer correctement au cours de la journée.

Lire aussi :  Les aliments riches en potassium à éviter : la liste

Les points fondamentaux du régime Admaski sont donc :

Distinction entre les aliments rapides, lents ou neutres : rapides-acides et lents-non-acides. Selon Adamski, ce n’est pas une question de goût ou de pH mais de la vitesse à laquelle notre système gastro-intestinal est capable de les digérer.

Importance de ne pas combiner les aliments lents et rapides

Le bon timing de la prise alimentaire tout au long de la journée

Il existe également des aliments considérés comme « neutres », qui accélèrent la digestion des aliments lents et rapides, et des aliments particulièrement recommandés pour leurs propriétés sanitaires :

Huile d’olive extra vierge

Beurre (avec modération)

Fruits frais (entre 12 h et 17 h)

Aliments riches en fibres

Menu de la semaine

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le régime Adamski et l’essayer, nous proposons un programme hebdomadaire à titre d’exemple uniquement.

Si vous souhaitez en faire votre mode de vie et votre régime alimentaire, nous vous recommandons vivement de demander l’avis d’un professionnel pour un plan de régime personnalisé.

Lundi

Petit-déjeuner : pain complet avec du beurre et du thé vert.

Déjeuner : Riz brun avec pesto de courgette.

Collation : abricots frais (avant 17 heures).

Dîner : poulet aux poivrons.

Mardi

Petit-déjeuner : pain complet avec confiture de fraises.

Lire aussi :  Vitamine K et coagulation

Déjeuner : pâtes complètes avec choux de Bruxelles.

Collation : fraises fraîches (avant 17 heures).

Dîner : dinde au fenouil.

Mercredi

Petit-déjeuner : yaourt blanc grec avec du miel.

Déjeuner : œufs durs avec salade.

Collation : cerises fraîches (avant 17 heures).

Dîner : pois chiches avec tomates et pain complet.

Jeudi

Petit-déjeuner : pain complet avec du miel.

Déjeuner : spaghettis carbonara à l’épeautre complet.

Collation : une pomme (avant 17 heures).

Dîner : fromage blanc frais avec des courgettes et du pain complet.

Vendredi

Petit-déjeuner : pain complet avec crème 100% noisette et thé.

Déjeuner : Bar cuit au four avec des légumes mixtes en dés.

Collation : prunes (avant 17 heures).

Dîner : pâtes et haricots.

Samedi

Petit-déjeuner : yaourt grec blanc et miel

Déjeuner : orzotto de blé complet avec des poivrons.

Collation : une pêche (avant 17 heures).

Dîner : salade avec légumes de saison, parmesan et noix.

Dimanche

Petit-déjeuner : pain complet avec confiture de fraises.

Déjeuner : ragoût de bœuf avec ratatouille de légumes.

Collation : baies fraîches (avant 17 heures).

Dîner : pizza blanche à base de farine d’épeautre complète, fromage feta et courgettes grillées.