Un thé rouge, bienfaisant, extrêmement polyvalent et chaleureux, comme le soleil des terres lointaines dont il est originaire : le thé rooibos accompagne en douceur les fraîches après-midi d’automne, en diffusant dans l’air des notes parfumées, évocatrices de voyages lointains.

Le thé Rooibos est une boisson obtenue par infusion des feuilles de la plante Aspalathus linearis, préalablement hachées et fermentées. Riche en protéines, en minéraux et en vitamine C, le thé rooibos est un excellent antioxydant. Pour en savoir plus ;

Thé Rooibos, origine et culture

Le thé Rooibos provient d’Afrique du Sud et n’appartient pas, comme les autres thés connus, aux familles Camelia Sinensis ou Assamica, mais est une plante très spéciale à part entière.

Le rooibos, qui appartient à la famille des légumineuses, est un buisson dense aux rameaux rappelant le genêt, cultivé en Afrique du Sud. Le nom « Rooibos » vient des Afrikans, la langue parlée par les colons venus de Hollande, et signifie « buisson rouge ».

Les branches et les parties de la tige sont récoltées de février à avril, ainsi que les petites feuilles rouges et brunes. Le tout est ensuite coupé en petits morceaux, écrasé, trempé dans l’eau et mis à fermenter pendant 8 à 24 heures.

Lire aussi :  Comment utiliser les feuilles de Ginkgo biloba

Pendant la fermentation, l’arôme fruité typique et la couleur acajou se développent. Elle est ensuite séchée et, si nécessaire, des arômes sont ajoutés (huiles essentielles, par exemple la mandarine).

Thé Rooibos, préparation

Comme pour les autres thés, le thé rooibos se présente sous forme de sachets ou de feuilles. Il se prépare en faisant bouillir de l’eau avec une cuillère à café de thé rooibos (comptez une cuillère à café bombée par tasse si vous utilisez des feuilles), puis en filtrant ; ou bien, faites d’abord bouillir l’eau et versez-la sur le thé ou le sachet de thé, laissez infuser pendant environ trois à quatre minutes et filtrez ou retirez le sachet de thé ;

Le thé Rooibos a un goût qui rappelle celui des agrumes, frais, fruité, sucré, parfois acide.

C’est pourquoi il est également bon non sucré, froid ou chaud. Comme il ne contient pas de caféine, il convient à tous les âges et peut être bu en grande quantité, même pendant la grossesse.

Thé Rooibos, quelques recettes

Une recette avec du thé ? Oui, une recette agréable et rapide de thé rooibos chaud consiste à ajouter simplement une tranche de citron et une cuillère à café de miel d’acacia.

Une recette de thé rooibos « froid » consiste à le faire bouillir avec un demi-bâton de cannelle, deux clous de girofle, une demi-cuillère à café de noisettes hachées et, une fois refroidi, à ajouter le jus de quatre oranges pressées. Servi froid, c’est une excellente boisson !

Lire aussi :  Propriétés des feuilles d'olivier

Il peut également être préparé avec d’autres jus de fruits (mangue, pomme, pamplemousse rose), ou en ajoutant du lait, ou même comme boisson alcoolisée avec du vin rouge et du vin mousseux !

Thé Rooibos, propriétés

Les propriétés fantastiques du thé rooibos ne doivent pas être négligées : c’est une véritable infusion de bien-être, un cadeau de la nature, un élixir de jeunesse. Le thé Rooibos contient des protéines, des minéraux et beaucoup de vitamine C.

Plus précisément, une tasse de thé rooibos contient 0,07 mg de fer, 1,09 mg de calcium, 0,04 mg de zinc, 7,12 mg de potassium, 0,07 mg de cuivre, 1,57 mg de magnésium, 0,04 mg de manganèse et 6,16 mg de sodium. Le thé Rooibos est pratiquement un riche antioxydant !

Fait intéressant : le thé rooibos est également utilisé en cuisine : faire mariner un poulet ou un rôti de viande pendant une nuit dans du thé rooibos le rendra particulièrement tendre et délicat !