Avec le changement de saison, les enfants commencent à tomber malades plus souvent : rhumes, toux, grippe et infections parainfluenza sont très fréquents. Que pouvez-vous faire pour prévenir les maladies liées au changement de saison ?

Lavages nasaux pour prévenir les maladies saisonnières

Les lavages nasaux sont un moyen simple mais efficace de prévenir les maux du changement de saison. Les enfants, surtout les plus jeunes, ont des cavités nasales très petites ; le nez bouché est donc un problème très fréquent, qui se complique souvent d’affections plus gênantes comme la brochite, la bronchiolite et l’otite.

Si l’enfant est déjà enrhumé, il est conseillé de faire des lavages nasaux plusieurs fois par jour, par exemple le matin et le soir. Toutefois, à des fins préventives, des soirées alternées peuvent être suffisantes.

Pour effectuer les lavages nasaux, vous avez besoin d’une seringue et de 3 ou 4 ml de solution saline : prenez la solution saline avec la seringue, retirez l’aiguille et vaporisez le liquide dans le nez de l’enfant, d’abord dans une narine, puis dans l’autre ; l’enfant doit se tenir debout, la tête inclinée, d’abord d’un côté puis de l’autre.

Lire aussi :  Purification et bien-être du corps

Il existe également sur le marché des bouteilles de sérum physiologique en portions individuelles, qui peuvent être pulvérisées directement dans le nez. Il est également possible d’utiliser un produit spécial à base d’eau de mer.

L’hygiène comme prévention

Un autre moyen simple et efficace d’empêcher les enfants de contracter des maladies saisonnières est de les habituer à quelques habitudes simples :

  • Lavez-vous les mains souvent et correctement, en particulier lorsque vous rentrez de l’école, d’un gymnase ou d’un autre environnement bondé, et avant chaque repas. Se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon.
  • Au premier signe de rhume, si vous utilisez des mouchoirs en papier, jetez-les immédiatement après usage et ne les laissez pas dans les sacs à dos, les cartables ou les chambres. En cas d’utilisation de mouchoirs, éviter les usages répétés ; laver immédiatement et à très haute température.
  • Dès les premiers symptômes d’une maladie saisonnière, restez chez vous. Pensez aux autres : n’envoyez pas les enfants à l’école ou dans d’autres communautés s’ils présentent des symptômes d’une infection par la grippe ou le parainfluenza.
  • S

    Autres conseils pour prévenir les maux liés au changement de vêtements des enfants

    Les habitudes et le régime alimentaire sont également importants pour éviter que les enfants ne tombent malades au changement de saison.

    Lire aussi :  Comment donner le bain aux bébés

  • Vêtements : le meilleur moment pour se rafraîchir est lorsque le temps est imprévisible. En fait, nous souffrons tous de rhumes, de toux, etc. lorsque les saisons changent ; si nous nous habillons trop, les enfants transpirent et tombent malades, si nous les habillons trop peu, ils ont froid et tombent quand même malades.
  • L’idéal est de les habiller d’une tenue d’oignon, c’est-à-dire d’un gilet, d’un tee-shirt en coton frais à manches longues ou courtes selon le climat, d’une veste gazeuse ou polaire selon le climat ; ils doivent également toujours avoir sur eux une veste ou une cape imperméable pour éviter d’être mouillés par la pluie, et une écharpe légère pour protéger leur gorge du vent.

  • Nutrition : une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et légumes de saison, permet de prévenir les maux du changement de saison chez les enfants comme chez les adultes. Faisons donc le plein de vitamines avec nos enfants et nous serons tous plus forts et en meilleure santé.