Les enfants sont souvent sujets à des allergies saisonnières, principalement liées aux voies respiratoires et à la peau. Des remèdes simples à base de plantes peuvent soulager et apaiser ces symptômes gênants.

Le printemps arrive et pour de nombreux enfants, les maladies typiques de la saison, telles que la rhinite allergique, deviennent plus aiguës.

Les symptômes sont similaires à ceux d’un rhume : éternuements fréquents, nez qui coule, démangeaisons, larmoiement et, dans les cas plus graves, conjonctivite.

Voici 3 remèdes à base de plantes sélectionnés qui peuvent aider à lutter contre les allergies, surtout s’ils sont utilisés de manière préventive.

Ribes Nigrum

Ribes nigrum est un antihistaminique naturel, qui a un effet anti-inflammatoire et anti-allergique grâce à sa capacité à stimuler les réponses appropriées du corps. Il réduit la production d’immunoglobulines lors de la stimulation par l’allergène et module la libération d’histamine.

Sous forme gemmodérivée : demandez toujours conseil à votre phytothérapeute pour la posologie pédiatrique.

  • Généralement 20 gouttes dans un peu d’eau, deux fois par jour.
  • Malva silvestris

    Les avantages de la mauve sont nombreux et son utilisation est presque illimitée. Riche en mucilage, elle est recommandée pour les lavages nasaux des enfants car elle forme un film protecteur sur les muqueuses et les défend des allergènes.

    Lire aussi :  Les enfants apprennent à reconnaître les herbes

    Son parfum délicat et ses propriétés apaisantes calment les inflammations des voies respiratoires. Il est utile d’en prendre le matin, l’après-midi et le soir pour assurer une bonne action désinflammatoire et protectrice.

  • En décoction, laisser refroidir.
  • Millefeuille

    L’achillée millefeuille est un remède californien extrait des fleurs d’achillée. Elle agit comme une défense, une protection, contre l’environnement. Il renforce l’organisme, parle au système immunitaire, il est donc bien adapté en cas d’allergie et peut être donné aux enfants comme thérapie préventive.

  • 4 gouttes 4 fois par jour diluées dans un verre d’eau.
  • Allergies de printemps : les causes

    Les allergies des voies respiratoires sont causées par des allergènes, provenant par exemple de la pollinisation de certaines plantes (graminées, bouleaux, cyprès).

    Au niveau topique, on rencontre souvent des enfants présentant des éruptions cutanées, comme l’eczéma, la dermatite atopique, dues à une hypersensibilité à des allergènes tels que le pollen, la poussière, les poils d’animaux et certains aliments.

    Selon la médecine traditionnelle chinoise, les enfants souffrant d’allergies printanières sont des enfants vifs, curieux, ouverts à la vie dans toutes ses manifestations et qui trouvent leur concentration énergétique dans le mouvement du bois. Ce sont des enfants du « foie » !