Une alimentation saine peut aider à prévenir et à gérer l’ostéoporose et les troubles musculo-squelettiques connexes en favorisant la production et l’entretien des os. Voici les meilleurs aliments et nutriments pour le système squelettique.

Non seulement le calcium et la vitamine D

Deux des nutriments les plus importants sont le calcium et la vitamine D. Le calcium est un composant essentiel du tissu osseux (le squelette abrite 99 % des réserves de calcium de l’organisme). La vitamine D est la clé pour aider notre corps à absorber le calcium – les deux vont de pair ;

Outre le calcium et la vitamine D, il existe un certain nombre d’aliments, de nutriments et de vitamines qui aident à prévenir l’ostéoporose et contribuent à la santé des os, des muscles et des articulations, notamment les protéines, les fruits et légumes et d’autres vitamines et minéraux

Mais si les nutriments calcium et vitamine D ont fait l’objet de la plus grande attention, il est de plus en plus évident que les aliments complets et d’autres micronutriments ont un rôle à jouer dans la prévention de l’ostéoporose primaire et potentiellement secondaire ;

Ostéoporose juvénile

L’ostéoporose est un problème qui touche principalement les personnes âgées et les femmes ménopausées, mais un certain nombre de jeunes gens peuvent être tragiquement touchés ;

Lire aussi :  Roquette : comment faire le plein de vitamine C

Très souvent, l’ostéoporose infantile est causée par une affection médicale sous-jacente (appelée ostéoporose secondaire) ou par une maladie génétique ;

Parfois, aucune cause ne peut être trouvée et la maladie est classée comme une forme rare d’ostéoporose. Comme tous les enfants, ceux qui souffrent d’ostéoporose secondaire ont besoin d’un régime riche en calcium et en vitamine D et d’autant d’activité physique que possible, compte tenu des limites de la maladie primaire ;

Macro et micro-nutriments dans l’ostéoporose

Les protéines sont des macronutriments essentiels pour une prise de masse osseuse optimale pendant l’enfance et l’adolescence. Ils sont également responsables du maintien de la masse osseuse au cours du vieillissement ;

Le manque de protéines fait perdre beaucoup de force, ce qui augmente le risque de chutes et contribue à un mauvais rétablissement chez les patients qui ont subi une fracture.

La viande rouge maigre, la volaille et le poisson, ainsi que les œufs et les produits laitiers, sont d’excellentes sources de protéines animales. Les sources végétales de protéines comprennent, par exemple, les légumineuses, les produits à base de soja (par exemple, le tofu), les céréales, les noix et les graines.

Le magnésium joue un rôle important dans la formation des minéraux osseux. La carence est rare dans les populations bien nourries, car cet élément est présent dans pratiquement tous les légumes ;

Lire aussi :  Mélanges d'huiles essentielles pour la peau grasse du visage

Les personnes âgées sont parfois exposées à une légère carence en magnésium, car l’absorption du magnésium diminue avec l’âge. Les légumes verts, les légumineuses, les noix, les graines, les céréales non raffinées et le poisson en sont de particulièrement bonnes sources.

Le zinc est également nécessaire au renouvellement et à la minéralisation du tissu osseux. Une carence sévère est généralement associée à une malnutrition calorique et protéique et contribue à altérer la croissance osseuse des enfants ;

Des degrés plus légers de carence en zinc ont été signalés chez les personnes âgées et pourraient potentiellement contribuer à un mauvais état osseux. Les sources de zinc comprennent la viande rouge maigre, la volaille, les céréales complètes et les légumineuses.