Bien dormir est important dans tous les sens du terme. Le sommeil est en soi un remède pour le corps : lorsque nous sommes fatigués et épuisés, rien de mieux que de fermer les yeux et de se laisser aller à une bonne nuit de sommeil, capable de détendre les nerfs et les muscles, de relaxer profondément l’esprit… et même de nous faire perdre du poids !

Sommeil et perte de poids : deux activités qui suivent des voies parallèles

Il est bien connu que dormir est bon pour la santé. Mais si quelqu’un vous disait que dormir vous fait perdre du poids, est-ce que vous vous mettriez à rire ? Vous auriez tort. Il semblerait que dormir permette aussi de mincir. Des études et des recherches faisant autorité, également rapportées dans l’American International Journal of Obesity, montrent que plus on dort, plus on perd du poids. Au contraire, le manque de sommeil augmente l’obésité dès la petite enfance.

Pourquoi tomber dans les bras de Morphée aide-t-il aussi à perdre du poids ? Le sommeil nous aide à perdre du poids, avant tout parce que nous avons moins d’incitations à manger. En effet, une diminution du sommeil entraîne une augmentation de l’appétit et une réduction du métabolisme basal des graisses, avec pour conséquence une augmentation du poids et des dépôts de graisse dans le corps. Mais les choses sont en fait un peu plus complexes. La relation entre le sommeil et la perte de poids s’explique par l’influence de deux hormones, la ghréline, qui a un effet surexcitant, et la leptine, qui a un effet anorexigène.

Lire aussi :  L'intimité du couple, en la préservant après la naissance des enfants

Le sommeil augmente le niveau de l’hormone qui nous fait perdre du poids

Examinons de plus près la relation entre le sommeil, la perte de poids et les deux hormones de l’appétit. La ghréline est une hormone produite par les cellules P-D1 au fond de l’estomac humain et est responsable de la stimulation de l’appétit. En gros, il envoie un message clair de l’estomac au cerveau : « J’ai faim » !

La leptine, quant à elle, est une hormone sécrétée par les cellules graisseuses lorsque leur teneur en graisse est élevée. Le message que la leptine envoie au cerveau, toujours par l’intermédiaire de l’hypothalamus, est tout autre : « Je n’ai plus faim, utilisons nos réserves d’énergie ».

La conséquence est qu’un niveau élevé de leptine nous fait perdre du poids, car il augmente le métabolisme des graisses et utilise les dépôts graisseux, tandis qu’un niveau élevé de ghréline nous fait grossir, car il stimule notre appétit. Le sommeil est directement lié au mécanisme décrit ci-dessus, car il a été démontré que sans sommeil, les niveaux de leptine sont réduits, tandis que les niveaux de ghréline augmentent. À l’inverse, un bon sommeil et un sommeil abondant produisent des quantités élevées de leptine.

Combien de temps de sommeil faut-il pour perdre du poids ?

Pour que le corps fasse son travail, que l’organisme produise ses hormones de manière équilibrée, un adulte doit dormir en moyenne entre 6 (au moins) et 9 heures par nuit. Ainsi, la consommation de graisses décrite ci-dessus se produit naturellement.

Lire aussi :  L'anxiété peut-elle être héritée ?

Feu vert, donc, aux tisanes, à un régime alimentaire pour un bon sommeil, associé à des activités bien planifiées dans la journée pour que le bâillement vienne naturellement et que l’on dorme bien, sans rester allongé dans son lit la nuit à regarder le plafond, à compter des moutons sans fin ou à lire toute la nuit !

 Remèdes homéopathiques pour la perte de poids