Les calculs biliaires nécessitent une attention médicale, mais en complément du traitement médical, il existe des remèdes naturels et des aliments qui peuvent aider.

Douloureux et dangereux pour la santé, les calculs biliaires sont des « cailloux » qui se forment à partir de la bile dans la vésicule biliaire (ou cholécyste), l’organe qui recueille la bile du foie. Leur présence doit être diagnostiquée le plus tôt possible.

Lorsque les calculs biliaires augmentent en nombre ou en volume, ils peuvent remplir soit la vésicule biliaire (située sous le foie), soit les canaux biliaires (qui relient la vésicule biliaire au foie et au tractus initial de l’intestin), et provoquer des infections graves. Lorsque les calculs biliaires se déplacent le long des voies biliaires, des coliques douloureuses apparaissent.

Il est essentiel d’agir rapidement pour éviter que la situation ne s’aggrave et pour déterminer le bon diagnostic et le bon traitement.

Voyons quelles sont les principales thérapies naturelles et ce qu’il faut manger en cas de calculs biliaires.

Calculs biliaires : thérapies

L’autotraitement des calculs biliaires est fortement déconseillé : un médecin est nécessaire pour les diagnostiquer et les traiter. Il existe un risque que les calculs obstruent les voies biliaires et endommagent d’autres organes, ou que les calculs occupent toute la vésicule biliaire et doivent être retirés par voie chirurgicale.

Lire aussi :  Affronter la peur avec les fleurs de Bach

Sur les conseils et avec l’accord de votre médecin, vous pouvez utiliser des remèdes naturels pour améliorer l’état des calculs biliaires.

Voici les principales thérapies et comportements naturels pour soutenir la vésicule biliaire :

Améliorer son comportement alimentaire : un régime pauvre en graisses et contrôlé en calories.

Évitez de consommer des médicaments en excès ou inutiles.

Maintenir un poids corporel sain et un mode de vie actif.

Les thérapies gemmologiques : les plantes sont utilisées pour faciliter l’écoulement de la bile dans le foie et la vésicule biliaire.

Les extraits de bourgeons les plus utilisés sont Fraxinus Excelsior, Opuntia Ficus Indica, Rosmarinus Officinalis, Acer Campestre.

Oligothérapie : des minéraux sont utilisés pour soutenir la fonction hépatique dans la production de la bile, comme le manganèse-cobalt ou le manganèse.

Thérapies avec teintures mères bénéfiques pour la fonction hépatique : chardon marie, artichaut, raifort ou boldo.

Calculs biliaires : ce qu’il faut manger

En présence de calculs biliaires, l’alimentation est d’une importance capitale.

Voici ce que vous devez manger si vous avez des calculs biliaires.

Céréales complètes : pâtes, pain, riz, avoine, seigle, orge, épeautre.

Lait et yaourt à faible teneur en matières grasses.

Viande blanche, maigre.

Fromage blanc, fromage cottage, fromage blanc, de préférence allégé, une ou deux fois par semaine.

Lire aussi :  La propolis dans l'allaitement : utilisation et contre-indications

Fruits (2 fruits par jour).

Légumes à volonté.

Condiments : huile d’olive extra vierge.

Les protéines végétales : préférables à celles d’origine animale, car elles sont sans cholestérol. Introduisez progressivement les légumineuses dans votre alimentation.

Les conseils diététiques pour les calculs biliaires comprennent également :

Accordez-vous une bonne dose quotidienne de fibres.

Buvez au moins 1,5 litre d’eau tout au long de la journée.

Prenez 3 repas par jour plus deux collations en milieu de matinée et en milieu d’après-midi.

Évitez une perte de poids excessive et trop rapide, qui peut déclencher des crises de calculs biliaires.