L’arrivée de l’automne est une période où notre corps est souvent « perturbé ». Voici 7 mesures que vous pouvez prendre pour éviter cela.

L’automne arrive, même si les jours et les températures sont encore estivaux.

Les couleurs de la nature commencent à prendre une teinte jaune-orange et les heures d’ensoleillement diminuent. L’air est plus clair et moins humide…. Septembre…

Pour certaines personnes, le changement de saison, comme beaucoup de changements, est une période difficile, avec la possibilité de fatigue, de nervosité, de sautes d’humeur, de baisse des défenses immunitaires et d’insomnie…..

Il est important de commencer à y penser pour prévenir et ne pas être pris au dépourvu par l’automne qui arrive.

7 conseils utiles pour faire face à l’arrivée de l’automne

Voici quelques conseils utiles :

Reposez-vous au moins 8 heures par nuit  couchez-vous avant 23 heures et réveillez-vous avant 7 heures. Évitez les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs dans les heures qui précèdent et qui suivent ;

Buvez beaucoup d’eau et/ou de tisanes, au moins 1,5 litre, pour rester hydraté et ne pas ralentir votre métabolisme. L’eau est essentielle pour nous maintenir actifs et purifier notre corps.

Soignez votre alimentation : c’est peut-être le moment de faire une cure de désintoxication de quelques jours coïncidant avec la pleine lune ou la lune noire, pendant laquelle vous devrez consommer exclusivement des aliments végétaux et complets ou des extraits de fruits et légumes.

Lire aussi :  7 étapes pour vivre avec un bon équilibre

L’activité physique est essentielle, elle favorise les connexions neuronales et la créativité. Si vous n’avez pas envie de vous inscrire dans une salle de sport, si vous pouvez utiliser vos jambes, faites au moins 10 000 pas par jour, ce qui équivaut à peu près à deux heures de marche dans la journée. Vous pouvez vous faciliter la tâche en vous procurant un compteur de pas ou en téléchargeant l’application sur votre téléphone (bien qu’il soit préférable de ne pas l’avoir avec vous pendant la marche pour vous déconnecter complètement).

Méditer et respirer les preuves scientifiques montrent que la respiration et la méditation sont deux techniques très efficaces pour calmer notre esprit et ralentir nos pensées. Méditer ne signifie pas nécessairement s’asseoir les jambes croisées pendant des heures. Pour commencer, vous pouvez simplement consacrer 5 minutes par jour à vous asseoir dans un endroit calme. Portez votre attention sur votre respiration, en inspirant et expirant par le nez et en comptant jusqu’à 21. Chaque fois qu’une « pensée » surgit ou que l’esprit se met en travers du chemin, recommencez depuis le début… Et notez à la fin comment vous vous sentez (vous pouvez régler un minuteur sur votre téléphone portable comme un chronomètre).

Lire aussi :  A la conquête du sommeil !

Complétez avec du magnésium, de la mélatonine et des enzymes de lait. Pour l’immunité, je recommande généralement l’échinacée. Le magnésium entre dans la composition de plus de 300 enzymes et s’épuise dans des conditions de stress. La mélatonine contribue à rétablir le rythme circadien en adaptant notre horloge biologique aux heures de lumière et d’obscurité. Utile lors des changements de saison et du passage de l’heure d’été à l’heure d’été. Les probiotiques associés à l’échinacée sont utiles pour renforcer le système immunitaire et la bonne humeur.

Restez dans la nature. Là aussi, de nombreuses études montrent que le contact avec la nature est important pour notre santé et notre énergie. Comme je l’appelle, c’est une recharge d’énergie gratuite !