Ceux qui pratiquent le yoga perçoivent les profondes connexions bénéfiques avec le massage thaïlandais, un monde fantastique à explorer : nous en exposons ici les avantages, les bénéfices et aussi les contre-indications.

Les bases du massage thaï

Le massage thaï, également appelé massage thaïlandais, est une pratique ancienne liée au bouddhisme, datant d’au moins 2500 ans, qui se transmet encore de génération en génération dans les familles locales.

Ceux qui pratiquent le yoga et reçoivent un massage thaïlandais ont le sentiment qu’il existe un lien entre les deux : en fait, le massage thaïlandais trouve son origine dans l’Inde bouddhiste et ses principes sont liés à ceux du yoga thaïlandais ou du bouddhisme lui-même.

Fondamentalement, il repose sur une série de pressions, de compressions et d’acupressions qui agissent sur les méridiens du corps selon les principes des dix Sen (les méridiens du massage thaïlandais), réalisées à travers des gestes et des manœuvres précis, des positions et des mouvements bien connus qui ressemblent à une danse de tout le corps autour de la personne massée ;

Lire aussi :  Acupuncture et dépression : percer le mal de vivre

L’objectif de ce type de massage est de réveiller et de réactiver la circulation de l’énergie, du sang et de la lymphe, et de stimuler la capacité du corps à s’auto-guérir ;

Bénéfices et avantages du massage thaïlandais

Le massage thaïlandais se pratique en position allongée sur une surface souple, soit sur le sol, comme le veut la tradition, soit sur un canapé, en commençant par une position couchée.

Un tissu chaud et humide est généralement placé sur les jambes pour réchauffer le corps. Aucune huile ou lotion n’est normalement utilisée, mais le receveur est couvert pour garder son corps au chaud.

Comme nous l’avons vu, il s’agit d’un massage énergétique et intense, qui peut être à la fois ferme et doux, mais jamais douloureux, et qui, à son tour, libère l’énergie, encourageant une bonne circulation dans le corps et libérant les toxines.

Le massage thaï tient compte de l’ensemble du corps ;

Les pieds

Veaux

Mains

Le visage

L’astuce consiste à se laisser aller aux mains expertes de la personne qui fait le travail, en suivant et en se laissant accompagner dans chaque mouvement, en s’étirant, en se tordant, en évitant les résistances.

C’est la seule façon de percevoir pleinement les bienfaits, qui conduiront à une relaxation finale profonde et extatique ;

Lire aussi :  Approche des maux de tête par l'acupuncture

Pour qui le massage thaïlandais est-il indiqué

Très approprié pour ceux qui souffrent d’insomnie ou qui ont des problèmes d’humeur et de dépression, c’est un véritable tonique pour les nerfs. Les personnes qui souffrent des symptômes de l’anxiété et du stress en tirent également un grand bénéfice.

Le massage thaï est également important pour réaligner les mauvaises postures et pour aider les personnes souffrant de douleurs dorsales ou de problèmes de cou. L’esprit est libéré, les pensées deviennent légères, les muscles se détendent et ce qui reste est un profond bien-être généralisé.

Contre-indications du massage thaïlandais

Le massage thaï ne doit pas être pratiqué pendant la grossesse, ni en cas d’hernie hiatale ou d’hypertension artérielle, d’accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque, de fracture, de blessure ou d’inflammation ou de maladies plus graves.

 

Il peut également être un peu « invasif » pour les personnes souffrant de maladies auto-immunes affectant les os et les articulations, comme la polyarthrite rhumatoïde, ou pour celles qui souffrent d’ostéoporose.

Où le massage thaïlandais est-il pratiqué ? Il existe plusieurs centres où ce type de massage est pratiqué, des spas aux centres de beauté ou de véritables lieux dédiés uniquement à ce type de massage.

Le conseil est de s’en remettre aux points spécialisés, où les femmes thaïlandaises travaillent habituellement et perpétuent la pratique et la tradition.

Lire aussi :  Activer le système nerveux autonome et se rééquilibrer.

Il existe également de nombreux cours de massage thaïlandais dans les grandes villes Françaises.