Elle touche tout le monde, quel que soit le sexe ou l’âge. La cystite est un phénomène gênant qui nécessite un traitement immédiat et durable. Mais est-il vraiment possible de traiter la cystite sans médicaments ?

Il peut sembler – à tort – qu’il s’agisse d’un problème purement féminin. Bien sûr, il est vrai que les femmes sont plus susceptibles de souffrir de cystite car leur urètre est plus court que celui des hommes, ce qui facilite la pénétration des micro-organismes dans les voies urinaires.

De là, les bactéries remontent l’urètre jusqu’à la vessie, où une colonisation infectieuse se produit, entraînant une inflammation, des brûlures et des douleurs, parfois accompagnées de saignements.

La cystite est diagnostiquée par le médecin traitant, qui en détermine la gravité et le traitement approprié. Il existe des médicaments pour traiter la cystite et des remèdes naturels pour traiter la cystite sans médicaments.

Traitement de la cystite

Le traitement de la cystite repose sur deux facteurs fondamentaux : l’origine bactérienne et la forte probabilité de récidive. Il est donc important, tout d’abord, de prendre des mesures préventives, avec une hygiène intime adéquate pour éviter la propagation et la prolifération des bactéries.

Lire aussi :  Changer les habitudes, le changement pour une vie meilleure

Mais pour soigner une cystite, il est tout aussi important d’avoir une flore bactérienne intestinale, premier « bouclier » de notre système immunitaire contre les agressions extérieures, et des remèdes pour prévenir les récidives.

Les bactéries à l’origine des cystites sont capables de rester inactives dans les cellules de la vessie et de reprendre l’infection à la première baisse des défenses immunitaires.

Quel que soit le type de thérapie entrepris pour traiter la cystite, avec ou sans médicaments, il est essentiel de tenir compte de tous ces facteurs.

Comment traiter la cystite sans médicaments

Si les symptômes de la cystite apparaissent pour la première fois, il est nécessaire de consulter immédiatement votre médecin, qui diagnostiquera la présence de l’infection et prescrira l’antibiothérapie la plus adaptée.

En plus du traitement médicamenteux, il est toujours conseillé de suivre quelques règles simples qui permettent d’accélérer la guérison et d’éviter les rechutes.

Si, en revanche, la cystite se reproduit si fréquemment qu’il est possible de la reconnaître dès les premiers symptômes, il existe des remèdes qui peuvent être utilisés pour la traiter même sans médicaments.

Traiter la cystite sans médicaments : mode de vie

Boire beaucoup : l’augmentation de l’apport en liquide peut temporairement provoquer des douleurs plus importantes lors de la miction en raison de l’augmentation de la quantité d’urine à éliminer, mais boire au moins 2 litres par jour (eau ou tisanes) permet à la fois de diluer les bactéries, de lutter contre leur multiplication, et de favoriser leur élimination et le « rinçage » des voies urinaires.

Lire aussi :  Calmer les nerfs des enfants

Diminuer l’acidité de l’urine. Rendre l’urine moins acide permet d’éliminer les bactéries. Une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un demi-verre d’eau, deux fois par jour et une fois avant de se coucher le soir, peut aider.

Si vous souffrez également de légères douleurs dans le bas de l’abdomen, une bouillotte vous soulagera.

Comment traiter la cystite sans médicaments : remèdes naturels

Il convient de souligner que pour traiter correctement la cystite, il est essentiel d’en trouver la cause. Toutes les cystites ne sont pas d’origine bactérienne, certaines sont inflammatoires et surviennent à la suite de rapports sexuels intenses.

Pour traiter la cystite sans médicaments, il est également essentiel d’associer un changement de mode de vie à l’utilisation d’un ou plusieurs remèdes naturels, dont les plus importants sont les suivants :

La mauve : apaisante et anti-inflammatoire, la mauve peut jouer un rôle dans les cystites. Utilisez 15g de fleurs et de feuilles fraîches dans 500ml d’eau pour faire une décoction, faites bouillir et filtrez avant de boire. Deux cuillères à café de mauve en extrait sec sont utilisées pour préparer une infusion, à boire à raison de deux tasses par jour.

Cranberry : Le jus de canneberge a des propriétés anti-inflammatoires et de protection urinaire. Sous forme d’extrait sec, il s’est également avéré utile pour lutter contre les récidives.

Lire aussi :  La mort de Prince était-elle un accident dû aux opiacés ?

Raisin d’ours : Les feuilles de raisin d’ours sont utilisées pour préparer des tisanes pour traiter la cystite, souvent en combinaison avec d’autres remèdes anti-inflammatoires naturels.

Ortie : L’ortie peut soulager les cas de cystite légère. Une infusion diurétique et anti-inflammatoire peut être préparée avec deux cuillères à soupe de feuilles séchées dans une tasse d’eau bouillante.

Si, malgré ces mesures, les symptômes persistent pendant plus de deux ou trois jours, il convient de consulter un médecin.