Traiter l’herpès : s’il est vrai que nous ne pouvons pas éradiquer complètement l’herpès de notre corps, mais seulement atténuer ses symptômes, il est également vrai que la nature vient, comme toujours, à notre secours. Voici les 10 remèdes les plus efficaces.

L’herpès apparaît souvent sur les lèvres ou à l’intérieur du nez ou, de manière subtile, se manifeste par un « zona ».

La nature nous offre de précieux remèdes : voici les 10 remèdes les plus efficaces pour traiter l’herpès.

Herpès : qu’est-ce que c’est ?

L’herpès est causé par un virus, l’Herper Zoster, apparenté au virus de la varicelle, qui reste normalement dormant (c’est-à-dire sans symptômes) dans l’organisme jusqu’à ce que le stress ou d’autres maladies concomitantes affaiblissent le système immunitaire.

Elle se manifeste ensuite sous la forme de petites cloques ou de lésions sur la peau ou les muqueuses. Le plus souvent, l’herpès apparaît sur les lèvres ou leur bord.

Traitement de l’herpès : les 10 remèdes les plus efficaces

Il ne s’agit pas de cures pour éradiquer complètement le virus de l’organisme, mais de remèdes pour accélérer la guérison des manifestations cutanées ou muqueuses.

Lire aussi :  La mort de Prince était-elle un accident dû aux opiacés ?

L’herpès disparaît généralement de lui-même en une dizaine de jours, mais il existe des remèdes naturels pour accélérer sa guérison.

Voici les 10 remèdes les plus efficaces pour traiter l’herpès.

Graines de pamplemousse(Citrus aurantium)

Grâce à leur teneur élevée en naringine, pinène, citral, limonène, linalol, vitamine C et vitamine B1, les pépins de pamplemousse ont plusieurs propriétés thérapeutiques, dont une importante activité antiseptique, antivirale et antifongique. Ils sont disponibles dans le commerce sous forme de gouttes ou d’extraits secs.

Mélisse (Melissa officinalis)

La mélisse a un effet anxiolytique et calmant et, grâce à sa forte teneur en phénylpropanes et en phénols, elle possède également une puissante activité antivirale. La mélisse sera donc un remède efficace contre l’herpès, tant dans ses causes déclenchantes (le stress) que dans ses manifestations symptomatiques. On peut en faire une tisane, ou appliquer l’infusion directement sur la zone touchée à l’aide d’une gaze.

Racine de réglisse (Glycyrrhiza glabra)

L’acide glycyrrhétinique, extrait de la racine de réglisse, a des propriétés antifongiques et antivirales. L’extrait sec est utilisé sous forme de comprimés, pour une administration orale.

Jus de citron

Le jus de citron peut être appliqué en compresse sur l’herpès pour faciliter la guérison. L’acidité du jus de citron peut accélérer le processus de guérison et la disparition de l’herpès. Le jus est appliqué délicatement en imbibant une gaze.

Lire aussi :  Chromothérapie pour les enfants

Echinacea

Il possède des propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes. Les pommades naturelles à l’échinacée ou les extraits d’échinacée peuvent être utilisés pour accélérer la guérison des boutons de fièvre et soulager la gêne occasionnée. En interne, pour une action plus complète, vous pouvez utiliser la teinture mère d’échinacée.

Propolis

La propolis est riche en bioflavonoïdes à l’action antimicrobienne et désinfectante. Il renforce les effets immunostimulants, par exemple en association avec l’échinacée. Quelques gouttes peuvent être utilisées, avec une crème émolliente comme le beurre de karité, pour des applications locales sur la peau atteinte d’herpès. Faites attention aux éventuelles réactions allergiques.

Bardane

La bardane est l’une des plantes les plus appropriées pour le traitement des problèmes de peau ; elle est utilisée une fois séchée pour la préparation d’infusions à utiliser tièdes pour la préparation de compresses contre l’herpès.

Vinaigre de pomme

L’un des « remèdes de grand-mère » les plus utilisés, sauf si la peau est trop sensible. Une fois que les vésicules du feu sauvage sont apparues, il est possible de traiter la zone avec du vinaigre de cidre de pomme imbibé dans un coton, sans frotter la zone. L’application de vinaigre de cidre de pomme accélère la guérison de l’herpès.

La Lysine contre l’herpès

Lorsqu’une infection herpétique survient, l’organisme a un besoin accru de lysine, un acide aminé utile pour la création de nouveaux tissus après une blessure. La lysine est obtenue par l’organisme à travers l’alimentation en consommant des légumineuses telles que les pois chiches, les lentilles, les haricots, les pois et les fèves.

Lire aussi :  Guérison : efficacité thérapeutique, efficacité symbolique

Pas d’aliments pour l’herpès

Les aliments « suspectés » d’être une cause de réactivation du virus latent de l’herpès comprennent les aliments riches en arginine, tels que le chocolat, les cacahuètes, les amandes et les noix. Ces aliments doivent être évités tant lorsque l’herpès est déjà apparu que si l’on souffre d’infections fréquentes. En outre, la consommation d’alcool, de café et de boissons gazeuses doit être limitée car elle peut aggraver l’inflammation.