Le massage ayurvédique est considéré, dans la médecine ayurvédique, comme un outil très puissant pour rétablir la santé et la conserver. Il est possible d’apprendre cet art, simplement en s’appuyant sur des professionnels présentant certaines caractéristiques.

Massage ayurvédique : qu’est-ce que c’est ?

Le massage ayurvédique fait partie intégrante et indispensable de la médecine ayurvédique. Le but du massage ayurvédique est d’équilibrer le corps et l’esprit. Selon la médecine ayurvédique, chaque être possède des caractéristiques constitutionnelles spécifiques et peut développer certains déséquilibres ou troubles.

Le massage, associé à la diététique et au yoga, peut atténuer les extrêmes de chaque constitution, favorisant ainsi l’auto-guérison et la santé.

Le massage ayurvédique se compose de différentes techniques, ou protocoles, en fonction de la constitution sur laquelle il travaille et des objectifs qu’il se fixe. Le massage équilibrant est effectué sur l’ensemble du corps, tandis que d’autres manœuvres sont plus spécifiques et agissent sur la tête, les pieds, le dos et les organes des sens, ou sur les articulations.

Le massage ayurvédique est également associé à l’utilisation d’huiles ou d’herbes particulières : une bonne école devrait également fournir des informations sur la manière dont les différents remèdes ayurvédiques sont liés les uns aux autres.

Lire aussi :  Massage et bien-être de l'organisme

Où apprendre le massage ayurvédique

Le massage ayurvédique, faisant partie de la médecine ayurvédique, ne peut être enseigné indépendamment de ses principes. Il est possible d’entreprendre un cursus qui englobe l’ensemble de l’Ayurveda, tout comme on peut se concentrer uniquement sur le massage.

Les caractéristiques d’une bonne école de massage ayurvédique sont les suivantes :

La présence d’un cours complémentaire d’anatomie et de physiologie ;

l’enseignement des principes de la philosophie et de la médecine ayurvédiques ;

des séminaires sur l’écoute de soi et l’écoute des autres ;

Séminaires pratiques de massage ayurvédique, y compris l’utilisation des huiles ; enseignement des massages pour équilibrer Vata, Pitta et Kapha, ainsi que des traitements spécifiques tels que le Shirodara, une partie de l’Angabyangam (ou massages « partiels »), le massage des organes des sens : les yeux, les oreilles, le nez ; le massage de la tête et des pieds, et le massage effectué avec les pieds, le massahhio avec la mobilisation des articulations, le spécifique pour la circulation et celui pour le dos ; enfin il y a aussi l’auto-massage et le massage direct de stimulation des points Marma ;

cours d’éthique et de déontologie sur les domaines d’application.