Les données scientifiques dont nous disposons le confirment également : les avantages de la masturbation sont nombreux et aucun inconvénient n’a été démontré : les hommes qui éjaculent 21 fois ou plus par mois ont un risque réduit d’un tiers de développer un cancer de la prostate car ils produisent des spermatozoïdes plus « agiles » et donc plus fertiles.

Une méta-analyse réalisée par l’université hébraïque et la faculté de médecine du Mont Sinaï a révélé qu’en un peu moins de quarante ans, le nombre de spermatozoïdes a diminué de plus de 50 %.

En examinant et en recoupant les données de 185 études menées entre 1973 et 2011, les chercheurs ont constaté que le nombre de spermatozoïdes a chuté de façon spectaculaire, passant de 99 millions/ml en 1973 à 47 millions/ml en 2011.

Et le registre national de la procréation médicalement assistée de l’Istituto Superiore di Sanità confirme ces chiffres pour la France. Cela signifie-t-il que les hommes auront tendance à devenir stériles ?

Les experts nous rassurent : tant que la densité des spermatozoïdes ne descend pas en dessous de 15 millions par millilitre, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Mais il est important d’accorder plus d’attention au bien-être de l’appareil reproducteur masculin. En commençant par la masturbation.

La masturbation masculine, une clé pour la santé

Oui, la masturbation peut être la clé de la santé masculine. Ou plutôt, une des clés. Pour maintenir l’appareil reproducteur masculin en bonne santé, il est essentiel d’avoir un mode de vie sain, comprenant une alimentation équilibrée, une activité sportive régulière et l’évitement des comportements à risque (du tabagisme aux rapports sexuels non protégés qui peuvent conduire à la contraction de maladies sexuellement transmissibles, en passant par l’abus d’alcool et les mauvaises habitudes comme le fait de garder son smartphone dans la poche de son pantalon), mais il a été scientifiquement prouvé que l’auto-érotisme a sa propre fonction spécifique.

Il y a plusieurs années, la biologiste Jane Waterman, de l’Université de Floride centrale, a révélé dans une étude que l’auto-érotisme n’est pas seulement une activité plaisante, mais aussi une stratégie de survie utilisée par les mâles de diverses espèces animales pour améliorer la qualité du sperme et augmenter leurs chances de concevoir.

Mais comment la masturbation améliore-t-elle le sperme ? Les spermatozoïdes s’accumulent dans l’épididyme, la partie de l’appareil génital masculin responsable du « stockage » et de la maturation des spermatozoïdes.

Lire aussi :  Vésicule biliaire enflammée : causes, symptômes, remèdes

Mais plus le sperme reste longtemps dans l’épididyme, plus il perd sa capacité à se déplacer et à féconder un ovule, ce qui l’affaiblit ;

La masturbation pour augmenter la fertilité et réduire le risque de cancer de la prostate

Aucun problème de santé pour les hommes, mais une efficacité réduite si vous cherchez un enfant. Si vous voulez concevoir un enfant, devez-vous vous masturber tous les jours ?

Non : si vous êtes en bonne santé (et si vous avez un spermogramme avec un nombre élevé de spermatozoïdes, si vous en avez eu un), il peut être bon d’éjaculer tous les 2-3 jours ; si vous avez moins de 70 millions de spermatozoïdes par millilitre, en revanche, il peut être bon d’attendre 4-5 jours. De cette façon, vous aurez plus de spermatozoïdes « accumulés », bien que moins « agiles ».

En tout état de cause, toutes les études réalisées jusqu’à présent ont mis en évidence les avantages de la masturbation et aucun inconvénient. Une masturbation saine (c’est-à-dire loin d’un comportement compulsif) n’a que des effets positifs sur le bien-être psychophysique des hommes.

Et non seulement, comme nous venons de le voir, en ce qui concerne la santé du sperme, mais aussi en ce qui concerne la santé de la prostate : selon une étude récemment publiée dans le Journal of the American Medical Association, les hommes qui éjaculent 21 fois ou plus par mois ont un risque inférieur d’un tiers de développer un cancer de la prostate par rapport à ceux qui éjaculent moins souvent.

Lire aussi :  En ce jour, découvrez les bienfaits du baiser

En effet, des éjaculations aussi fréquentes permettraient à la prostate d’éliminer les substances cancérigènes et les éventuelles micro-calcifications dans le canal prostatique. En résumé, la masturbation est une véritable panacée pour la santé de l’appareil génital masculin, pour les hommes de tous âges.