Le thé Chai est une boisson indienne stimulante d’origine ancienne. Savez-vous comment le préparer et ce qu’il contient ?

Le thé chai est une boisson vieille de quelque 5 000 ans, qui contient du thé noir et un mélange d’épices.

Grâce à ce mélange, il possède de nombreuses qualités bénéfiques :

Stimulant, équilibrant et digestif ;

Favorise la perte de poids en aidant à mieux métaboliser les graisses et en empêchant leur stockage ;

Il possède des propriétés anti-inflammatoires et antidouleur, il aide notamment à combattre les douleurs menstruelles et a des effets bénéfiques sur les différents symptômes du syndrome prémenstruel.

Il possède des qualités antioxydantes et permet donc de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire.

Le thé chai, que contient-il ?

La préparation du thé chai n’est simple qu’en apparence ; les ingrédients doivent être de la plus haute qualité et parfaitement dosés. En réalité, la « perfection » dépend aussi un peu du goût, dans le sens où chacun d’entre nous a un palais plus ou moins sensible aux épices, et plus ou moins habitué à ce genre de saveurs.

Les ingrédients sont :

le thé noir ;

de l’eau ;

lait ;

mélange d’épices : généralement cannelle, graines de cardamome, gingembre frais, graines de fenouil, clous de girofle, poivre noir.

Lire aussi :  Le thé selon la théorie des 5 éléments

Parfois, on ajoute aussi de l’anis étoilé, mais il est très difficile à doser, ou d’autres épices.

Il existe des sachets prêts à l’emploi contenant des mélanges d’épices pour le thé chai disponibles dans les magasins spécialisés, une solution pour les débutants.

Sinon, vous pouvez bien sûr créer votre propre mélange d’épices en fonction de vos goûts.

Le rapport entre l’eau et le lait est également subjectif. En général, il y a deux fois plus d’eau que de lait, mais rien ne vous empêche de modifier les proportions pour obtenir une boisson plus ou moins crémeuse, selon vos goûts.

Certaines personnes préfèrent omettre complètement le lait ou le remplacer par du lait végétal.

Préparation du thé chai

Pour préparer le thé chai, mettez le mélange d’épices dans une casserole, ajoutez l’eau et portez à ébullition ; laissez bouillir pendant quelques minutes.

Ajoutez les feuilles de thé et laissez infuser pendant environ trois à quatre minutes avant d’ajouter le lait sucré.

Le sucre, bien sûr, peut être omis pour rendre le thé chai plus léger. Combien de thé et d’épices par tasse ?

Selon l’intensité que vous souhaitez, une cuillère à café de thé et une cuillère à café de mélange d’épices peuvent suffire.

Filtrez la boisson avant de la boire.

Lire aussi :  Huile essentielle de camphre : une essence pour l'hiver

Certaines personnes font bouillir l’eau plus longtemps, toujours en fonction du résultat souhaité.

En résumé, il n’y a pas une seule façon de préparer le thé chai et, comme nous ne sommes pas tellement habitués à ces saveurs dans cette partie du monde, c’est aussi une question de goût personnel…

Le thé chai a-t-il des contre-indications ?

S’agissant d’un thé, c’est une boisson excitante et stimulante, comme le café, qu’il est donc conseillé de consommer avec modération ;

En outre, les épices qu’il contient peuvent être plus ou moins contre-indiquées en fonction de conditions personnelles spécifiques, par exemple elles peuvent interférer avec la prise de certains médicaments.

Il est contre-indiqué en cas d’ulcères, de reflux gastro-œsophagien, de colite ulcéreuse et d’acidité gastrique. Enfin, toutes les épices ne peuvent pas être consommées pendant la grossesse et l’allaitement, le thé chai doit donc être évité dans ces cas.