Les mains peuvent être massées ou auto-massées selon les techniques de la réflexologie palmaire ou du shiatzu et de la médecine traditionnelle chinoise. Voyons comment effectuer un massage des mains.

Beaucoup de gens ont l’habitude de considérer les mains comme un organe qui peut fabriquer, donner et prendre des objets et des choses. Ils nous permettent de prendre et de laisser, de construire matériellement, d’assembler et de séparer, de rapprocher ou d’éloigner.

Les mains sont également un moyen de communication, soulignant les mots, les comportements et les postures corporelles, mais les mains sont également capables de transmettre des informations, et de recevoir des informations de l’extérieur, à un niveau différent de la pure matérialité de ce qui est saisi et manipulé par elles.

Les mains sont une mosaïque complexe et fascinante d’os et de muscles, de tissus et de terminaisons nerveuses. L’articulation des os et des muscles permet aux mains de fonctionner avec précision.

La paume de la main possède la plus grande quantité de récepteurs tactiles par surface et est donc définie comme le siège du toucher. Grâce à cette extrême sensibilité réceptive, la main peut également être considérée comme un organe capable de recevoir des stimuli qui, à leur tour, peuvent être transmis par communication réflexe à des appareils et organes situés à distance du membre.

Lire aussi :  Ayahuasca pour les hommes d'affaires

L’efficacité des massages réflexologiques repose sur cette communication.

Les mains, contrairement aux pieds, peuvent se prêter à l’auto-traitement à tout moment lorsque vous ressentez le besoin de rééquilibrer vos énergies.

Massage des mains selon la réflexologie

Tout comme il existe une réflexologie plantaire qui place les organes et appareils du corps sur les pieds afin de les traiter par un massage distal et réflexe, il existe une réflexologie qui s’attache à construire une carte des points réflexes sur les mains.

Les principes appliqués sont les mêmes : le principe du miroir et le principe de similitude.

En ouvrant les mains devant soi, avec les pouces tournés l’un vers l’autre, et donc avec les paumes tournées vers l’extérieur, on peut refléter l’ensemble de l’organisme : la partie palmaire correspond à la partie thoracique, tandis que les dos correspondent à l’arrière et à la partie postérieure du corps.

La partie supérieure du corps est reflétée sur les doigts, tandis que les organes à proéminence droite sont sur la paume droite et ceux à proéminence gauche sur la paume gauche.

De plus, par la loi de similitude, les organes de l’abdomen, étant internes et mous, se trouvent sur la partie la plus interne et la plus douce de la main, et donc au centre de la paume. De même, les organes de la partie inférieure, et les membres inférieurs, sont plus proches de la partie du poignet.

Lire aussi :  L'acupuncture point par point

Selon la réflexologie, le traitement des doigts de la main soulage les maux de tête et de cou, tandis que le traitement du centre de la paume de la main affecte la fonction de l’estomac, des intestins et du foie. Le dos de la main, quant à lui, reflète la cage thoracique et le système respiratoire : bronches et poumons.

Traiter ces zones des mains, et aussi les traiter soi-même, avec attention et soin, même si l’on ne connaît pas la localisation exacte et précise des organes, permet de communiquer avec la partie profonde de soi, en activant un processus de rééquilibrage.

Massage des mains selon le shiatsu et la médecine traditionnelle chinoise

Le massage des mains peut également être effectué selon la carte des méridiens de la médecine traditionnelle chinoise.

Sur les mains courent les canaux d’énergie de :

  • poumon : de la poitrine, juste en dessous de la clavicule, le long de l’intérieur du bras, jusqu’à l’extrémité du pouce, dans la zone de la paume ;
  • gros intestin : de l’extrémité de l’index, le long du dos de la main, le long de la partie médiane du bras, jusqu’à la tête ;
  • cœur : de sous l’aisselle, le long de la partie interne médiane du bras, sur la paume, jusqu’à l’auriculaire ;
    Lire aussi :  Massages du dos
  • intestin grêle : de l’auriculaire, sur la partie dorsale de la main, le long du bras, en passant par le coude, jusqu’à l’épaule puis jusqu’à la tête ;
  • ministre du cœur : de la poitrine, sur le mamelon, le long du milieu du bras jusqu’au poignet, en passant par le milieu de la paume, puis jusqu’au majeur ;
  • triple chaufferette : de l’annulaire, le long du dos de la main et du bras, sur l’épaule et ensuite sur la tête.
  • Le traitement shiatsu des canaux énergétiques des mains peut être effectué, comme la réflexologie, de manière générale : en massant les mains avec une légère pression sur les paumes et le dos, presque tous les canaux énergétiques sont croisés.

    Pour un travail plus approfondi, cependant, une connaissance détaillée des tsubo (points sur les méridiens) et de leur signification est nécessaire.

    Les bienfaits du massage thaïlandais

     Autoshiatsu, comment ça marche ?