Une technique de massage des tissus profonds qui interagit avec le système conjonctif et la communication entre les différentes parties de notre corps. Nous allons en savoir plus sur le massage du tissu conjonctif.

Le massage du tissu conjonctif est une technique qui interagit avec les couches profondes du tissu musculaire. C’est là que les toxines s’accumulent en raison de la pression et du stress auxquels notre corps est constamment soumis.

L’inflammation du muscle en est un signe évident. La technique de massage du tissu conjonctif permet précisément de relâcher les tensions et de détendre le tissu musculaire concerné, ce qui entraîne l’élimination des toxines et une meilleure circulation de l’oxygène et du sang dans le système. Mais ce n’est pas tout.

Tout d’abord, pourquoi « connective » ? Le massage conjonctif est appelé ainsi car il agit sur le système conjonctif, le système qui relie, soutient et nourrit les tissus des différents organes de notre corps.

Grâce à cette interaction, la technique du massage du tissu conjonctif vise à obtenir une action réflexe, allant des états les plus profonds de la peau du sujet à un muscle ou un organe en souffrance. Dans ce sens particulier, le massage du tissu conjonctif est enrichi par le terme « réflexogène ».

L’histoire du massage du tissu conjonctif

Elizabeth Dicke. C’est elle qui, en 1929, a été diagnostiquée par les médecins comme ayant de graves problèmes de circulation dans sa jambe droite et la seule solution viable semblait être l’amputation. Alité, Dicke a commencé à masser la zone où la peau avait épaissi, juste au niveau du sacrum.

Friction après friction, elle est parvenue à réduire la douleur, à augmenter la température du corps et à avoir un effet positif sur sa jambe, qui commençait à montrer des signes de vie à nouveau. En appliquant le même type de massage à toute la jambe, il a résolu en un an le problème qui semblait insurmontable.

Dicke a ensuite étudié en profondeur les différents types de friction et en est venu à théoriser le massage du tissu conjonctif, qui examine certaines altérations de la peau du dos afin de comprendre et de résoudre certaines pathologies des organes profonds, reliés de manière réflexe à la peau.

La technique du massage du tissu conjonctif

Un masseur utilisant cette technique doit nécessairement connaître les relations entre les zones cutanées, l’innervation somatique et les pathologies des organes internes. La séance commence par la palpation du dos du patient : ce n’est qu’à ce moment-là que le masseur reconnaît les modifications du tissu cutané, telles que les gonflements aigus et chroniques et l’atrophie.

Lire aussi :  Le massage marma ayurvédique

Afin d’obtenir une efficacité maximale, la technique de massage du tissu conjonctif consiste à commencer par les zones caudales du dos. La séance consiste à presser et à tirer la peau avec le bout du troisième et du quatrième doigt, d’abord doucement puis en augmentant progressivement l’intensité.

Le massage amène le bénéficiaire à un état de relaxation totale et il est conseillé au patient d’être libre de tout engagement et d’avoir du temps pour se reposer après la séance.

Le massage du tissu conjonctif détend les muscles et l’ensemble du corps, c’est pourquoi il est particulièrement adapté aux personnes qui pratiquent un sport, mais aussi à toutes celles qui accumulent un stress quotidien sous forme de relâchement musculaire (notamment dans la zone cervicale). Le massage augmente également la mobilité des articulations et la vascularisation des tissus ;

Il existe quelques contre-indications : ce type de massage est déconseillé en cas de fièvre ou de grippe dans sa phase aiguë, de problèmes cardiaques graves, d’indigestion, de diarrhée, de vomissements, d’inflammations cutanées évidentes et de brûlures.