La ménopause est une transition physiologique très importante dans la vie d’une femme. Elle s’accompagne de nombreux changements et nécessite une période d’adaptation, souvent accompagnée d’un inconfort physique et émotionnel.

La ménopause est une période physiologique que chaque femme rencontre à la fin de sa période de fertilité. À partir de 45 ans, toute femme en bonne santé peut entrer dans la période de la ménopause, avec des variations d’âge dues à des conditions personnelles et génétiques.

Loin d’être une maladie, comme elle a souvent et longtemps été considérée comme telle, la ménopause est une période naturelle qui s’accompagne d’importants changements hormonaux, dont les répercussions peuvent être ressenties physiquement, émotionnellement et mentalement.

La ménopause peut amener à devoir repenser de nombreuses choses dans sa vie. Les manifestations de la ménopause ne sont pas toujours agréables et, en fonction de votre attitude personnelle face à la vie et au changement, elles peuvent être plus ou moins inconfortables.

Les signes suivants, associés à la ménopause, peuvent donc être définis comme des malaises :

Bouffées de chaleur ;

gonflement et prise de poids dus à la rétention d’eau ;

problèmes circulatoires ;

transpiration excessive ;

mélancolie et légère dépression.

Les huiles essentielles sont très utiles pour lutter contre les désagréments de la ménopause, car elles le font de manière agréable et respectueuse de cette période délicate de la vie de chaque femme.

Les huiles essentielles contre les bouffées de chaleur

Citron 5 gouttes ;

Sauge 4 gouttes ;

géranium 7 gouttes.

Huiles essentielles contre la transpiration excessive :

Citron 7 gouttes ;

Pamplemousse 7 gouttes ;

sauge 3 gouttes.

Les huiles sont bien mélangées avec une cuillère à soupe de miel, puis dissoutes dans l’eau chaude du bain. Ces huiles mélangées peuvent également être utilisées en complément d’une huile de massage de base, mais souvent, en cas de bouffées de chaleur et de transpiration excessive, s’enduire d’huile est désagréable, alors que le bain est mieux toléré.

Les huiles essentielles contre les ballonnements abdominaux et la rétention d’eau :

Citron 7 gouttes ;

Menthe 3 gouttes ;

fenouil 3 gouttes.

Les huiles sont diluées dans 30 ml d’une huile de base comme l’amande ou l’avocat (vous pouvez choisir et combiner l’huile de base en fonction du résultat supplémentaire que vous souhaitez obtenir) et massées sur l’abdomen, les hanches, le bas du dos et les cuisses. Là encore, le mélange peut être utilisé dans un bain chaud.

Lire aussi :  Qu'est-ce que le bubble tea

Des huiles essentielles pour faciliter la circulation :

Menthe 3 gouttes ;

géranium 7 gouttes ;

patchouli 4 gouttes.

Dissoudre le mélange dans 30 ml d’huile végétale de base et masser par des mouvements légers et circulaires de la périphérie vers le cœur. Peut être utilisé dans le bain quotidien.

Huiles essentielles contre la mélancolie et la dépression :

Lavande : calmante et tonique pour les sautes d’humeur et la mélancolie, équilibre l’état psycho-émotionnel ;

Bois de santal : calmant et tonique pour l’anxiété et la dépression, calmant l’agressivité refoulée et aidant à l’acceptation de son corps ;

pamplemousse : donne de la stabilité et est utile en cas de dépression due à l’épuisement nerveux ;

géranium : est un équilibrant général : il calme en cas d’agitation et stimule légèrement en cas d’asthénie ;

rose : l’huile de rose, aussi précieuse et rare qu’efficace, est l’huile essentielle de choix pour le cœur ; elle aide à effacer la dépression et apporte un profond équilibre entre l’intérieur et l’extérieur.

Utilisez quelques gouttes, de 3 à 7 pour toutes les huiles sauf l’huile de rose, pour laquelle la quantité n’est que de 2 gouttes, dissoutes dans l’eau du diffuseur. Les essences peuvent être mélangées entre elles selon les goûts personnels, ou utilisées individuellement.

Remarques sur l’utilisation des huiles : Les huiles essentielles sont des remèdes naturels concentrés et très puissants. Il est nécessaire, pour chaque huile utilisée, de tester une goutte sur la peau interne du poignet pour s’assurer que vous n’avez pas de sensibilités particulières. L’huile essentielle de menthe peut interagir avec l’absorption de certains médicaments, aussi son utilisation doit-elle toujours être judicieuse et jamais en excès.

Lire aussi :  3 huiles potentiellement dangereuses pour la santé

L’utilisation occasionnelle des huiles a des effets bénéfiques temporaires sur les malaises de la ménopause : l’utilisation optimale est de les utiliser tous les jours au moins une fois par jour.