L’huile de neem est un remède naturel aux multiples propriétés, utile pour les soins de la peau et des cheveux et idéale pour traiter les animaux domestiques et les plantes.

Qu’est-ce que l’huile de margousier (Neem) ?

L’huile de margousier est une huile végétale obtenue par pression à froid des graines d’Azadirachta indica, un arbre sacré originaire d’Inde et appartenant à la famille des Meliaceae. Les plantes à huile de neem poussent dans les régions tropicales et subtropicales d’Asie, d’Afrique, d’Amérique (centrale et du Sud), du Moyen-Orient, d’Australie et d’Océanie. Ce sont des arbres imposants et longévifs, qui peuvent atteindre 25 mètres et vivre jusqu’à 300 ans, dont le nom populaire en Inde a été donné dans les temps anciens en l’honneur de la déesse Neemari.

Le margousier est utilisé pour fabriquer de la poudre de margousier (préparée à partir de feuilles écrasées) et de l’huile de margousier, deux remèdes ayurvédiques traditionnels et courants dans les cosmétiques naturels. L’huile essentielle de neem et l’extrait de neem n’existent pas. L’huile de neem est utilisée depuis des milliers d’années pour son activité purifiante et antiparasitaire. Aujourd’hui, son utilisation est répandue dans le monde entier, grâce à ses propriétés extraordinaires et à ses nombreuses applications.

Lire aussi :  Coriandre et persil, les différences

A quoi sert l’huile de Neem ?

L’huile de Neem possède des propriétés émollientes, antimicrobiennes et anti-inflammatoires qui rendent son utilisation particulièrement adaptée au soin des peaux impures. L’huile de neem peut être utilisée pour l’acné, voire en cas de folliculite. L’utilisation de l’huile de neem pour les dermatites et les irritations de la peau en général est également très populaire. L’utilisation de l’huile de neem pour les cheveux est également utile contre les irritations du cuir chevelu, ainsi que pour l’excès de sébum qui rend les cheveux gras et pour traiter naturellement les poux. Grâce à la présence d’une molécule insecticide appelée azadirachtine A, l’huile de neem possède également une forte action antiparasitaire utilisée pour se défendre contre les poux et les moustiques, pour protéger les plantes du jardin et du potager et pour éradiquer les tiques et les puces chez les chiens et les chats.

Comment préparer l’huile de Neem

L’arbre de Neem produit de petits fruits jaunâtres contenant une ou plusieurs graines dans une amande dure. L’huile de margousier est obtenue par pression des noyaux et purification ultérieure. Les feuilles de margousier peuvent être utilisées pour faire du macérat de margousier, où la poudre est placée dans de l’huile. Cette préparation a des indications similaires à l’huile de neem et est principalement utilisée pour traiter les peaux grasses et acnéiques et contre les poux.

Lire aussi :  Le thé selon la théorie des 5 éléments

Utilisations de l’huile de Neem

Les propriétés de l’huile de margousier peuvent être exploitées en achetant des produits cosmétiques et à base de plantes à usage externe qui en contiennent, tels que des savons, des crèmes pour les peaux acnéiques ou impures, des lotions pour les cheveux et des répulsifs pour les moustiques. L’huile de neem pure est également disponible dans les herboristeries.

Comme cette huile a une odeur âcre et désagréable, l’huile de neem pure n’est souvent pas utilisée sur le visage ou le corps, mais elle est diluée dans d’autres huiles végétales comme l’huile d’amande douce ou l’huile de jojoba, auxquelles on ajoute des huiles essentielles qui, en plus de parfumer, agissent en synergie avec le neem et renforcent son action. Voici quelques-unes des utilisations les plus courantes :

  • Pour traiter une peau impure, utilisez une cuillère à soupe d’huile de neem mélangée à cinq cuillères à soupe d’huile de noisette et cinq gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de lavande.
  • Pour éloigner les moustiques, on peut mélanger de l’huile de neem avec de l’huile de tournesol et y ajouter des huiles essentielles de citronnelle, de géranium et de citron.
  • Pour utiliser l’huile de neem comme insecticide dans le potager ou le jardin, ajoutez une cuillerée d’huile à un demi-litre d’eau, secouez bien et pulvérisez sur les plantes.
  • Pour protéger les plantes des parasites, préparez une décoction avec un litre d’eau et une cuillerée de clous de girofle ; ajoutez 5 millilitres d’huile de neem à une cuillerée de savon de Marseille liquide et pulvérisez la solution sur les feuilles des plantes affectées par les pucerons ou d’autres insectes lorsqu’elles sont chaudes.
  • Pour éloigner les puces des chiens et des chats, ajoutez 5 millilitres d’huile de neem à l’eau du bain ou frottez le pelage de l’animal avec de l’huile de neem dans laquelle une goutte d’huile essentielle de lavande a été dispersée.
Lire aussi :  Quand utiliser le pissenlit

Contre-indications et effets secondaires

S’agissant d’un produit à usage externe, il n’y a pas de contre-indications ou d’effets secondaires particuliers à l’huile de neem. L’utilisation de l’huile de neem n’est contre-indiquée qu’en présence d’allergies et de sensibilités à un ou plusieurs de ses composants.