Seigneur des thés, le thé blanc est également connu sous le nom de « thé de l’empereur » en raison de ses propriétés bénéfiques et de la manière dont il est récolté et traité : une page spéciale pour découvrir toutes ses excellentes nuances.

Le thé blanc : origine, production et récolte

Le thé blanc a de nombreuses propriétés ; c’est un thé non fermenté, ou plus précisément, un thé non oxydé ; son lieu d’origine est le Fujian, une province du sud-est de la Chine ;

Le thé blanc est récolté à partir des premiers bourgeons non ouverts, qui sont flétris pour faire évaporer l’humidité, puis séchés à l’air libre. Le thé blanc tel que le Yin Zhen, également appelé « aiguilles d’argent » ou « pointes d’argent », n’est récolté qu’à l’aube, dans les deux premiers jours du printemps et uniquement si les conditions météorologiques sont excellentes. Le thé blanc est le thé le plus pur, celui qui subit le moins de transformation de tous, conservant ainsi une grande quantité de polyphénols, de flavonoïdes et d’autres éléments précieux. Un autre type de thé blanc est le Pai Mu Tan.

La légende veut qu’un empereur chinois ait ordonné que le thé blanc ne soit cueilli que par les mains de jeunes vierges portant des gants de soie et utilisant des ciseaux en or. On pense que cette méthode de récolte est encore pratiquée dans certains jardins reculés de Chine ou du Japon.

Lire aussi :  Des herbes qui ne sont pas le fruit du hasard

Thé blanc : propriétés et bienfaits

Du point de vue de la santé, le thé blanc est exceptionnel : il contient moins de caféine que les autres thés (15 mg par tasse, contre 40 pour le thé noir et 20 pour le vert), possède un grand nombre de polyphénols, des antioxydants auxquels on attribue la fantastique propriété de prévenir certaines maladies comme le cancer, ainsi que des flavonoïdes et des vitamines C et E (anti-radicaux libres et armes efficaces contre le cholestérol). En outre, parmi les propriétés bénéfiques du thé blanc, il en existe également une défensive : le thé blanc protège le cœur, aide à prévenir les accidents vasculaires cérébraux et régule la pression artérielle.

Thé blanc et température d’infusion

Afin d’apprécier au mieux les propriétés du thé blanc, l’infusion doit se faire à une température de 70°-85° et un temps d’infusion assez long qui, selon le type de thé blanc, peut aller jusqu’à 15 minutes. Son tempérament doux et son caractère rafraîchissant se manifestent par une couleur allant du jaune paille au cristal clair.

Attention pour les buveurs réguliers de thé noir : en raison de sa saveur particulièrement délicate, le palais doit apprendre à connaître et à s’habituer à son goût. Si le thé blanc ne vous est pas encore familier, le conseil est de commencer par les thés Oolong (thés semi-fermentés), puis les thés verts et enfin de goûter le thé blanc sans aucun ajout. Cela vous permettra d’apprécier pleinement le goût incomparable du thé blanc.