L’huile de coco est riche en graisses saturées : utilisée avec modération, elle peut être utile dans certains plats sucrés et salés.

L’huile de coco est une huile végétale riche en acides gras saturés : utilisée avec modération, elle peut être très utile en cuisine pour certaines recettes sucrées et salées.

Utilisation alimentaire de l’huile de coco : bonne ou mauvaise pour la santé ?

L’huile de coco est une huile végétale obtenue par pression de la pulpe de la noix de coco, puis raffinée ;

L’huile de coco est utilisée depuis longtemps en cuisine dans une grande partie du monde et a récemment gagné en popularité dans notre pays également, en particulier parmi ceux qui ont choisi un régime végétalien ou végétarien.

L’huile de coco est saluée pour ses prétendus bienfaits pour la santé : elle est recommandée en cas d’hypercholestérolémie et pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

En réalité, l’huile de coco est composée à 93 % d’acides gras saturés, ce qui en fait un aliment malsain s’il est consommé en grande quantité.

Une alimentation riche en graisses saturées est associée à un risque accru d’athérosclérose et de maladies cardiovasculaires.

Lire aussi :  Huiles essentielles pour le bain

Cela ne signifie pas que l’huile de coco ne doit pas être utilisée, mais il ne faut surtout pas en abuser.

Utilisation diététique de l’huile de coco, quand l’utiliser ?

La consistance et les caractéristiques chimiques de l’huile de coco en font un ingrédient très utile en cuisine et, lorsqu’elle est utilisée avec modération, elle peut contribuer à remplacer le beurre, le saindoux, la margarine, l’huile de palme et pour la cuisson à haute température.

Par exemple, grâce à sa teneur élevée en graisses saturées, l’huile de coco est particulièrement adaptée à la friture ou à la cuisson à haute température, car aucun composé nocif ne se forme lorsqu’elle est chauffée. Si vous souhaitez déguster un bon repas frit de temps en temps, l’huile de coco est certainement adaptée.

L’huile de coco est solide en dessous de 20°C, elle peut donc être utilisée dans des recettes sucrées ou salées en remplacement du beurre, de la margarine ou d’autres graisses saturées, pour donner de la texture ; l’huile de coco peut être utilisée pour fabriquer des pâtes feuilletées, des pâtes à biscuits, des pâtes brisées ou des piadines, pour ne citer que quelques exemples.

L’huile de coco est également idéale pour remplacer le beurre sur les toasts du petit-déjeuner, avec un filet de confiture.

Lire aussi :  Le thé selon la théorie des 5 éléments

Deux types d’huile de noix de coco sont disponibles dans le commerce, l’un avec peu ou pas de goût et l’autre avec un délicat arôme tropical. Ce dernier est idéal pour préparer des plats au goût exotique ou pour faire sauter des produits non aromatisés comme le tofu naturel.

Prix et localisation

L’huile de noix de coco peut être achetée dans les magasins d’alimentation biologique ou les magasins d’alimentation ethnique.

Le prix est très variable et se situe généralement entre 10 et 30 euros par kilo.