Le pissenlit a des effets diurétiques, digestifs et appétissants : découvrez quand utiliser le pissenlit pour le bien-être.

Le pissenlit est une plante sauvage commune dans les prairies et les champs, que l’on peut se procurer chez les herboristes. Le pissenlit est principalement utilisé comme diurétique et pour les troubles digestifs : voyons en détail quand utiliser le pissenlit.

Pissenlit, description et constituants actifs de la plante

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est une plante herbacée vivace de la famille des Composées. La plante du pissenlit peut atteindre 40 centimètres et possède une rosette de feuilles basales allongées et incisées d’où s’élève la tige lisse et creuse, portant des capitules jaunes composés de fleurs ligulées.

Le pissenlit fleurit vers le mois d’avril et, après la floraison, produit les pissenlits caractéristiques composés de nombreuses graines avec un pappus qui sert à répandre la graine.

La drogue du pissenlit se compose de la racine et des parties aériennes qui contiennent des principes amers, des lactones sesquiterpéniques, des triterpènes, des phytostérols, des acides phénoliques et des minéraux. La racine de pissenlit contient également de l’inuline, dont la teneur peut atteindre 40 % en automne.

Lire aussi :  Culture du thé

Quand utiliser le pissenlit

Les composés trouvés dans le pissenlit peuvent soutenir la fonction hépatique et biliaire, améliorer l’appétit, aider à la dyspepsie et stimuler la diurèse. Le pissenlit a également un effet anti-inflammatoire par l’inhibition de la synthèse des leucotriènes.

La racine de pissenlit est traditionnellement utilisée comme diurétique, dépurative, pour augmenter le flux biliaire et traiter la dyspepsie.

Les feuilles de pissenlit, en revanche, en plus d’être utilisées à des fins diététiques, sont utilisées dans la préparation d’infusions pour aider l’appétit et traiter les sensations de plénitude et les flatulences, pour augmenter la diurèse, dans les cas de rhumatisme et pour prévenir les calculs rénaux.

Traditionnellement, les feuilles de pissenlit sont également utilisées en cas de goutte, de manque d’appétit et d’obésité. Le pissenlit est donc utilisé en cas de manque d’appétit, d’états dyspeptiques, de troubles de l’écoulement de la bile et pour stimuler la diurèse.

Contre-indications à l’utilisation du pissenlit

Bien que la toxicité de cette plante soit faible, l’utilisation du pissenlit peut provoquer une hyperacidité et des troubles gastriques en raison de la présence de substances amères.

L’utilisation du pissenlit est également contre-indiquée en cas d’obstruction des voies biliaires, d’iléus paralytique et d’inflammation de la vésicule biliaire.

Lire aussi :  Thé vert au jasmin, propriétés et bienfaits

En raison de la présence de lactones sesquiterpéniques, une réaction allergique de contact peut se produire chez les personnes allergiques aux Astéracées.

L’utilisation du pissenlit n’est pas recommandée pendant la grossesse et l’allaitement.