Le parfum du patchouli évoque l’abri des bois profonds et humides, suscitant chez celui qui le respire un sentiment d’intimité avec lui-même. Très populaire pendant la révolution des jeunes de 1968, il est maintenant utilisé pour ses innombrables propriétés.

L’huile essentielle de patchouli est extraite des feuilles séchées de Pogostemon cablin, un membre de la famille des Labiatae, par distillation à la vapeur. Il s’agit d’un liquide ambré, plutôt dense, qui dégage un parfum intense, persistant, terreux, doux et épicé, caractérisé par une note de fond.

Les notes de fond sont celles des parfums chauds et lourds, avec une vibration basse et dense qui, dans les compositions, fixent et lient les autres notes (de tête et de cœur), rendant le parfum stable. L’aromathérapie utilise les huiles essentielles sécrétées par les plantes aromatiques, qui produisent et stockent les huiles volatiles dans des cellules spéciales, semblables à de petites vésicules. Les essences, selon l’espèce végétale, se trouvent dans les feuilles, les fleurs, les écorces et les pelures de fruits, comme dans le cas des agrumes.

Les huiles essentielles remplissent diverses fonctions dans les plantes :

attirer, par l’odeur, les insectes responsables du transport du pollen, pour la reproduction de l’espèce

empêcher la propagation des espèces antagonistes, par la pénétration de l’arôme dans le sol, par le biais de la pluie

Lire aussi :  Remèdes à base de plantes contre les coups de soleil

pour se défendre contre les animaux herbivores qui trouvent cette odeur particulière désagréable.

se protéger des insectes nuisibles

protéger la plante contre les infections fongiques et bactériennes

L’huile essentielle de patchouli : comment elle agit sur le psychisme

Vous ne l’avez peut-être pas deviné, mais l’huile essentielle de patchouli est l’un des parfums qui ont accompagné les émeutes de la jeunesse en 1968. C’est dans ses propriétés aromathérapeutiques que réside l’explication de la fascination qu’il exerce depuis toujours sur les nouvelles générations, qui ont toutes en commun deux attributs de la phase d’adolescence et de pré-adultes : le dépassement physique de la poussée hormonale et les grandes aspirations idéalistes.

Cette essence a la capacité de « fonder » ceux qui vivent dans une dimension exaltée par les expériences mentales et psychiques, en réconciliant et en harmonisant la force vitale avec les grands idéaux typiques de cette époque. En aromathérapie subtile, il est également indiqué pour les jeunes qui ont du mal à s’identifier à leur corps et cherchent ailleurs des modèles.

L’huile essentielle de patchouli n’est pas seulement l’arôme de la jeunesse, elle a aussi des effets antidépresseurs bénéfiques sur les adultes qui, en raison de leur vie sociale et professionnelle, doivent contrôler leurs impulsions physiques, et souffrent de stress, d’anxiété ou d’épuisement sexuel. Elle a un effet euphorisant sur ces personnes car elle incite l’hypophyse à produire de l’endorphine, l’hormone du bien-être. Grâce à cette propriété, c’est une huile essentielle aphrodisiaque, pour ceux qui ne peuvent pas se laisser aller (frigidité) ou qui souffrent d’une baisse de libido, car elle augmente la concentration et l’énergie.

Lire aussi :  Remèdes à base de fleurs

Huile essentielle de patchouli : comment elle agit sur le corps

Sur le corps, l’huile essentielle de patchouli est utilisée pour sa puissante action antifongique, notamment dans le traitement des infections de la peau et des muqueuses, des mycoses vaginales et buccales telles que le muguet, les candidoses et les mycoses.

 

En cosmétique naturelle, il est un ingrédient des produits qui favorisent la guérison grâce à ses propriétés de réparation des tissus. Elle s’oppose également à la formation de vergetures et de rides. Elle est utile pour les peaux sèches, fatiguées et vieillissantes, ainsi que pour les troubles tels que les dermatites, l’acné, les gerçures et les brûlures. L’huile de patchouli est également utilisée contre la rétention d’eau, la cellulite, et pour ses propriétés astringentes sur le système circulatoire. Comme de nombreuses huiles essentielles, elle est contre-indiquée en usage interne, pendant la grossesse et l’allaitement.

Huile de massage : mettez 30 gouttes d’huile essentielle de patchouli dans 200 ml d’huile d’amande douce. Laissez absorber ce mélange en le massant légèrement sur les zones de cellulite et de rétention d’eau.

Bain relaxant : 10 gouttes dans l’eau du bain pendant 10 minutes, contre l’anxiété et le stress.