Il arrive souvent que les yeux des enfants deviennent rouges et gonflés, qu’ils se déchirent anormalement et produisent du pus. L’obstruction des canaux lacrymaux chez les enfants est fréquente, mais il est facile pour les parents d’apprendre à effectuer un massage qui peut aider à résoudre le problème.

Canal lacrymal obstrué chez l’enfant

Les canaux lacrymaux des yeux relient le canal naso-larvaire à la surface externe de l’œil. Les canaux lacrymaux canalisent les larmes produites par les glandes lacrymales vers l’œil. Les larmes ont pour fonction de nettoyer et de protéger la surface de l’œil ; elles sont un liquide incolore et dilué.

Ils contiennent des anticorps et des enzymes bactéricides : un bon larmoiement est donc nécessaire à la santé de l’œil, il le maintient hydraté, contribue à le défendre contre les corps étrangers et défend sa surface contre les agents extérieurs.

Au cours de la petite enfance, le canal lacrymal de l’enfant peut être obstrué : cela peut se produire en raison d’un retard dans l’ouverture de la valve qui draine les larmes dans le canal lacrymal. Cela entraîne une prolifération bactérienne, car les larmes ne peuvent pas exercer leur fonction antibactérienne sur la surface de l’œil, qui est exposée à divers agents extérieurs.

Lire aussi :  L'hypnose et le traitement des maladies

Le résultat est que l’enfant présente une rougeur de la zone autour des yeux et de la cloison nasale, ainsi qu’un larmoiement anormal, parfois accompagné d’un écoulement de pus par le canal lacrymal. L’obstruction des canaux lacrymaux est souvent confondue avec une conjonctivite, mais le traitement de la conjonctivite ne donne pas toujours de bons résultats concluants en cas d’obstruction des canaux lacrymaux.

Cette situation se résorbe généralement naturellement dans les 8 premiers mois, mais vous pouvez accélérer le processus de guérison grâce à un massage spécial : le massage du canal lacrymal, connu sous le nom de massage de Crigler.

Massage du canal lacrymal de l’enfant

Le massage du canal lacrymal chez l’enfant facilite l’écoulement des larmes le long du canal naso-térologique et des canaux lacrymaux. Cela permet de rétablir un larmoiement naturel et adéquat, de protéger naturellement l’œil et de résoudre les symptômes et les éventuelles infections bactériennes qui, si elles se prolongent, peuvent également dégénérer en conjonctivite.

Le massage consiste en une manœuvre très simple que l’ophtalmologue ou le pédiatre peut facilement enseigner au parent ou à la personne qui s’occupe de l’enfant : du bout des doigts propres, masser le trajet du canal lacrymal, légèrement et sans pression.

Le massage est très simple, mais il faut toujours faire preuve de prudence et d’attention : faire glisser lentement et à plusieurs reprises le bout du doigt de la base des narines le long de la base du nez, entre la cloison nasale et la joue, en direction de l’œil.

Lire aussi :  Vue psychosomatique de la cyphose et de la scoliose

Dans la conjonctive, sans toucher l’œil, mais en gardant toujours la peau du visage, exercez une très légère pression de manière à faire couler les larmes et à vider le sac lacrymal.

Le massage est effectué avec l’enfant allongé, avec une grande délicatesse.

Le massage du canal lacrymal de l’enfant facilite l’ouverture de la valve de Hassner, qui est principalement responsable de l’obstruction des canaux lacrymaux. Dans le même temps, les bactéries qui ont pu proliférer en raison de l’obstruction sont retirées du conduit et des canaux lacrymaux. Les larmes agissent alors naturellement comme un désinfectant et un bactéricide.

La manœuvre de massage doit être répétée trois fois, au moins autant de fois dans la journée.