La réflexologie plantaire est une expérience que tout le monde devrait vivre, pour en comprendre les bienfaits tant sur le plan physique que mental.

La réflexologie plantaire est une technique d’équilibrage psychophysique qui utilise des points ou des zones sur les organes, appareils et fonctions situés au-dessus et au-dessous des pieds.

Nos pieds sont des cartes très structurées de notre organisme. Les orteils, le cou-de-pied, l’avant du pied et la plante du pied parlent de notre état organique. Le pied est une zone très sensible, mais forte et résistante. Elle est largement innervée, traversée par des canaux énergétiques et caractérisée par des épaississements très différents.

Le simple massage des pieds est une pratique très agréable et la plupart du temps bienvenue. Il détend, soulage les tensions, mobilise la circulation périphérique, draine les fluides stagnants et détend les jambes. Si nous pouvons obtenir ces résultats en quelques gestes, imaginez l’application d’une technique aussi précise et spécifique aux bienfaits qu’elle apporte à notre organisme.

Comment effectuer un massage des pieds

Selon l’état que le pied présente au praticien, des touchers très différents sont appliqués techniquement. Si l’organe ou la fonction à traiter est énergétiquement en excès, il faudra le sédater avec des dispersions plus ou moins intenses : le toucher devra être effectué avec des pressions rapides et répétées, parfois même en profondeur.

Lire aussi :  Le trésor est le bien-être selon la carte de la réflexologie plantaire

Sur les grandes surfaces, on applique généralement la pression dite « du ver de terre », avec laquelle le pouce de la main de l’opérateur se déplace rapidement et constamment sur la zone réflexe considérée.

Si, au contraire, il y a un déficit énergétique qu’il faut solliciter, la pression appliquée est constante et le mouvement est lent, généralement de pompage, de pressions fixes libérées rythmiquement, visant à « combler le vide énergétique ».

Indications de la réflexologie

La réflexologie plantaire est une technique qui peut être appliquée à presque tout le monde, sauf pendant la grossesse, pour autant que le praticien soit compétent et formé. C’est une approche très efficace qui permet souvent d’intervenir indirectement là où il n’est pas possible d’intervenir, car parfois les conditions inflammatoires ne permettent pas une approche différente, par exemple dans les cas de douleurs dorsales, de lombosciatique.

L’inflammation est une condition évidente d’excès de feu, d’énergie qui doit être dispersée, et l’on peut intervenir dans la zone réflexe correspondant à la voûte plantaire interne, depuis le dessous du gros orteil jusqu’à presque le talon. Les inflammations, les tensions et les congestions font en effet l’objet d’un traitement de réflexologie plantaire, avec des bénéfices quasi immédiats.

Sur le plan psychologique, cette pratique permet une relaxation profonde et agit également très bien sur les troubles de nature psychosomatique, comme les gastrites, les colites et la tachycardie.

Lire aussi :  Comment utiliser les bougies de massage

La possibilité de traiter le trouble de manière holistique permet d’apporter des bénéfices à plusieurs niveaux et impliquant plusieurs organes ou appareils dont la fonctionnalité est interreliée.

En fait, les personnes qui suivent des séances de réflexologie plantaire témoignent souvent d’une régénération globale, avec des améliorations métaboliques qui embrassent plusieurs domaines : par exemple, le traitement de la colonne vertébrale améliore la vue, la fonction rénale et hépatique. En bref, les cartes plantaires mènent à un grand trésor : notre bien-être.