Le gombo ou okra est un légume quelque peu méconnu en France mais qui arrive désormais sur nos tables. Ce légume possède de nombreuses propriétés saines et est particulièrement bon pour l’intestin. Découvrons les bienfaits de la consommation de gombo …

Le gombo est un légume peu connu en France, mais il devient de plus en plus populaire grâce aux importations et à sa saveur délicate.

Dans la cuisine d’autres pays comme l’Inde, le Brésil, la Turquie, l’Afrique, la Grèce et la Bulgarie, il est utilisé de manière traditionnelle et est appelé de différentes manières : doigts de dame en raison de sa forme effilée rappelant les doigts des mains ou Kombo ou Gombo ou Quiabo. Son nom scientifique est Abelmoschus esculentus et il appartient à la famille des Malvaceae.

Gombo et intestins

Son action principale est de réguler et de rééquilibrer l’intestin, grâce à ses principes actifs qui agissent sur les muqueuses de l’ensemble du tractus gastro-intestinal.

La présence de mucilages permet à cette muqueuse d’être recouverte d’un film protecteur capable de guérir la moindre plaie, ulcère ou irritation que l’on trouve le long du tractus gastrique et intestinal.

En plus d’apaiser les intestins en cas d’irritation et de brûlure, il est également excellent pour aider à éliminer les ballonnements abdominaux. Son action mécanique fait du gombo un carminatif qui facilite l’élimination des gaz intestinaux.

Lire aussi :  Taping esthétique

D’une part, la présence de fibres facilite la motilité intestinale et régule ainsi le transit intestinal, favorisant l’évacuation des selles, et d’autre part, les mucilages adoucissent et apaisent ce processus, favorisant également un bon transit et évitant les irritations, brûlures ou douleurs abdominales.

Le mucilage contenu dans le gombo aide également à réabsorber l’eau et même à aspirer les toxines métaboliques, la bile et l’excès de cholestérol, leur permettant ainsi de quitter naturellement l’organisme par les selles. Grâce à son action laxative douce et à sa capacité de nettoyage, le gombo est capable de nettoyer l’organisme efficacement mais en douceur, sans avoir recours à des purgatifs ou des détoxifiants trop agressifs.

Grâce à la présence de mucilages, qui attirent l’eau, il prévient également la sécheresse de l’intestin et des selles, ce qui en fait un excellent remède contre la constipation.

Son action en tant que régulateur intestinal est vraiment excellente, il apaise, adoucit, rafraîchit et aide à la guérison de l’ensemble du tractus gastro-intestinal. Enfin, il a un effet bénéfique sur la bonne flore bactérienne présente dans l’intestin car ses principes actifs et son mucilage favorisent la prolifération des bactéries amies du corps humain.

Composition du gombo

Le gombo contient de nombreuses vitamines, dont les vitamines A, C, K et B6, et des minéraux tels que le calcium et le zinc, qui soutiennent de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment la vision et le système squelettique.

Lire aussi :  Carence en vitamine D, comment la dépister ?

Le gombo contient une forte proportion d’acide folique, une substance essentielle pour les femmes qui veulent avoir un bébé ou qui sont en début de grossesse.

Une autre substance importante présente dans le gombo est la myricétine, qui est capable de rééquilibrer les sucres circulant dans le sang grâce à son action directe sur les muscles, facilitant leur absorption. Ceci explique l’action rééquilibrante des sucres et du cholestérol dans le sang.

Sa composition est également riche en fibres, ce qui fait du gombo un légume léger, peu calorique et adapté à la perte de poids. Grâce à sa composition, le gombo favorise l’élimination de l’excès de graisse dans l’organisme, aidant ainsi à perdre du poids progressivement et naturellement.

Enfin, le gombo est également utile contre les maladies saisonnières car il favorise la prolifération des bactéries probiotiques et donc bénéfiques dans l’intestin, activant ainsi un meilleur équilibre de la flore bactérienne intestinale. Cette action de favoriser les bonnes bactéries présentes dans notre organisme est à la base de l’efficacité du gombo comme rééquilibrant de l’intestin et de l’ensemble du corps.