La mauvaise haleine est source d’une grande gêne pour les personnes qui en souffrent. Les causes peuvent être multiples, mais il suffit souvent de quelques mesures pour le résoudre.

Halitose : causes

La mauvaise haleine peut avoir plusieurs causes.

Les plus courantes sont les inflammations de la cavité buccale : gingivites, parodontites, abcès, aphtes, caries et plaque dentaire.

Une mauvaise hygiène buccale, associée à une mauvaise alimentation, contribue à altérer la muqueuse buccale et la composition de la salive : dans ce cas, le problème réside dans la patine qui se forme sur la langue, résultat direct du processus digestif et d’une mauvaise propreté.

Certains aliments contribuent à la production d’une patine blanche ou jaune sur la langue, faisant de la bouche un environnement propice à la génération de bactéries, d’infections et donc de mauvaises odeurs.

La patine blanche est une desquamation de la muqueuse due à un état d’intoxication, résultant de la tentative de l’organisme de se désintoxiquer via des excréteurs secondaires.

Les autres causes de la mauvaise haleine sont les infections du pharynx et du larynx, qui peuvent donc être associées aux maux de gorge et aux amygdalites, à la fièvre, mais aussi aux sinusites et aux rhumes.

Lire aussi :  Fumée de cigarette et Moringa oleifera

L’usage et la consommation de tabac, de boissons alcoolisées et d’aliments trop sucrés aggravent également les problèmes d’halitose.

Enfin, une mauvaise digestion peut en être la cause, notamment en cas de reflux gastro-œsophagien, et en cas de constipation entraînant une fermentation intestinale.

Dans tous les cas, la cause la plus fréquente est la prolifération bactérienne due à la stagnation de la salive, du mucus et des aliments.

Par conséquent, la première étape pour surmonter le problème de la mauvaise haleine consiste à se brosser les dents souvent, même sans dentifrice ou avec un dentifrice naturel, et à utiliser du fil dentaire, de préférence après chaque repas, pour éviter que les aliments ne se coincent sur le bord du collet dentaire et entre les dents.

Mauvaise haleine : quelles huiles essentielles utiliser ?

Les huiles essentielles qui peuvent aider à réduire et à éliminer la mauvaise haleine sont divisées en fonction de leurs causes :

Mauvaise haleine due à une maladie des gencives : arbre à thé et thym. L’arbre à thé et le thym servent de remède aux infections des dents et des gencives, ils sont antibactériens et anti-inflammatoires ;

Mauvaise haleine due à une mauvaise digestion : menthe poivrée et citron. La menthe poivrée et le citron stimulent la digestion tout en parfumant la cavité buccale ;

Lire aussi :  Purification et bien-être du corps

Mauvaise haleine en cas de fièvre et de sinusite : la lavande, avec ses fortes propriétés antibactériennes et antifongiques générales, désinfecte la bouche et parfume l’haleine.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées pour rincer la bouche en ajoutant une goutte d’huile essentielle à une cuillère à café de miel. Il est ensuite dissous dans une cuillère à café de brandy, dilué dans un demi-verre d’eau chaude et utilisé pour nettoyer la bouche, sans l’avaler.

Rincez ensuite avec de l’eau et du bicarbonate de soude.

Pour nettoyer la langue, vous pouvez utiliser une brosse à dents trempée dans une cuillère d’argile blanche à laquelle on a ajouté une goutte de menthe ou d’arbre à thé : brossez la langue jusqu’à ce que la patine soit éliminée et rincez à l’eau.

Elle peut également être utilisée sur les gencives, en veillant toujours à ne pas avaler l’argile et l’huile essentielle.