Du sud de l’Espagne vient le gazpacho, quelque chose entre une soupe et un jus de légumes, à boire froid pour contrer tous les problèmes liés à la chaleur de l’été : déshydratation, déminéralisation, fatigue chronique, perte d’énergie.

Le gaspacho est une soupe à déguster froide, surtout en été. Il est originaire d’Espagne (Andalousie) mais est également consommé au Portugal et dans certaines régions d’Amérique latine.

Le nom dérive d’une ancienne forme de l’espagnol pour « restes » d’un repas, comme pour dire que le gazpacho était fait à partir des restes, ce qui était courant dans la culture rurale espagnole. Pensez aussi à l’omelette espagnole, qui n’est rien d’autre que l’ennoblissement de l’omelette avec les restes des jours précédents.

Ses origines se perdent dans l’histoire ancienne, dans la coutume romaine de manger une soupe faite de pain, d’huile, d’ail et d’oignon, coutume exportée dans la zone ibérique, qui a également résisté à la montée des Maures et au retour des conquistadors, qui ont apporté avec eux des tomates, élément essentiel du gazpacho moderne.

Les ingrédients du gazpacho

Les ingrédients d’un gazpacho classique sont principalement des tomates, de l’oignon, de l’ail, du vinaigre, de l’huile d’olive, des épices, d’autres légumes frais variables, comme le concombre, la courgette, le poivron, le piment, les racines, le céleri ;

Lire aussi :  Baies d'aronia, propriétés et bienfaits

L’ingrédient principal est la tomate, qui est coupée en dés et placée dans un grand récipient. La tomate est une excellente source non seulement de lycopène (très important pour la vue) mais aussi de goût et de précieuse eau organique riche en vitamines et minéraux.

Viennent ensuite l’ail et l’oignon, des bulbes qui étaient vénérés comme des dieux dans l’Égypte ancienne, car leurs propriétés médicinales sont bien connues, surtout lorsqu’ils sont crus.

Le concombre, l’un des ingrédients les plus courants du gaspacho, est très important en été car il libère lentement de l’eau organique et vous maintient hydraté.

Les courgettes ont à peu près la même fonction que les concombres ; les poivrons sont riches en vitamines, notamment en acide ascorbique, et donnent beaucoup de goût ;

les piments, en plus de procurer une agréable sensation de piquant, servent à réduire la transpiration pendant les chaleurs de l’été ; le céleri est riche en antioxydants, en eau et aide à réduire la pression artérielle.

A ces ingrédients classiques vous pouvez bien sûr en ajouter d’autres à votre guise, souvent dans les versions plus modernes on retrouve le savoureux avocat, riche en graisses végétales et en chlorophylle.

Venons-en aux proportions pour une recette équilibrée : pour chaque kilo de tomates, nous mettrons un concombre, un poivron, un demi-oignon, une gousse d’ail, et le reste au goût.

Lire aussi :  Maux d'estomac lors du changement de saison

Préparation du gazpacho

Il existe plusieurs méthodes pour préparer un bon gazpacho. Nous suggérons celui-ci. Nous avons déjà coupé nos tomates en cubes et les avons placés dans un grand récipient. Nous ferons de même avec le reste des légumes et nous irons à notre extracteur.

Vous n’avez pas d’extracteur ? Un mixeur fera tout aussi bien l’affaire, mais dans ce cas, nous allons mixer nos légumes lentement et les réduire en purée afin d’être sûrs que tous les dés de légumes sont bien mélangés.

Il faut maintenant passer notre mélange homogène à travers un tamis, un filtre ou un tissu, afin de séparer le jus de la pulpe brute et des fibres.

Le résultat sera un jus rougeâtre opaque, auquel nous ajoutons du vinaigre, de l’huile, des épices et du sel selon le goût. Enfin, dernière étape, ajoutez de l’eau et placez-la au réfrigérateur jusqu’à ce qu’elle atteigne la température la plus agréable pour combattre la chaleur de l’été.

A quoi faut-il faire attention ?

Quelques remarques : attention aux allergies et aux intolérances. Les solanacées crues contiennent beaucoup de solanine, une toxine qui peut être très gênante pour les personnes qui y sont particulièrement sensibles.

Le gazpacho frais fait maison est excellent mais ne contient pas de conservateurs. Il faut donc se rappeler que tous ces légumes finement hachés s’oxyderont en quelques heures, et qu’il est préférable de le préparer et de le manger, peut-être pour régaler des invités, plutôt que d’en faire une grande quantité à conserver au réfrigérateur.

Lire aussi :  5 recettes de smoothies post-gym

Plus le temps passe, plus les valeurs nutritionnelles sont faibles.