L’hydrolatothérapie est une forme de traitement doux utilisant les plantes et l’eau : découvrez une médecine naturelle douce et alternative qui respecte le corps et sa dynamique.

Les hydrolats : qu’est-ce que c’est

Également appelés eaux essentielles ou eaux aromatiques, les hydrolats sont les cousins des huiles essentielles, souvent considérés à tort comme des produits de second ordre.

En effet, selon la pharmacopée, les hydrolats sont « une eau distillée chargée par distillation des principes actifs volatils contenus dans les plantes ».

L’eau spéciale utilisée en hydrolatothérapie communique avec les cellules du corps, elles-mêmes composées d’eau, et l’ensemble du système réagit au message énergétique et à la vibration reçus.

Huiles essentielles et hydrolats

La principale différence avec d’autres produits plus agressifs est que les hydrolats ne contiennent pas d’alcool.

Ils ont une action complémentaire à celle de l’huile essentielle, car ils ont également des propriétés thérapeutiques et bénéfiques.

Alors que l’huile essentielle agit de manière plus décisive, notamment au niveau physique, les hydrolats, ou hydrolatothérapie, agissent en douceur, notamment au niveau psychosomatique ;

Les eaux hydrolatées sont obtenues par le processus de distillation de plantes, fleurs, feuilles ou herbes.

Les molécules actives contenues dans les plantes sont réparties en fonction de leurs propriétés : les molécules liposolubles se dissolvent naturellement dans le composant huileux, qui devient alors l’huile essentielle, tandis que les principes hydrosolubles passent dans le composant aqueux, l’hydrolat.

Lire aussi :  Orme : la fleur de l'anxiété due à une surcharge de responsabilités

Toutes les utilisations des hydrolats

L’hydrolatothérapie convient à tous, y compris aux personnes âgées, aux enfants et aux femmes enceintes. Il ne s’agit pas d’une thérapie intrusive ou agressive ; au contraire, elle vise à rétablir l’équilibre bioénergétique du corps.

Les hydrolats ont une nature délicate et un arôme doux ; l’hydrolatothérapie est particulièrement indiquée dans les situations où un traitement aromatique « doux » est suggéré, c’est-à-dire pour les personnes très affaiblies par la maladie ou très sensibles ;

L’eau aromatique est « inspirée » et, avec elle, toutes les énergies positives de la vibration spéciale reçue entrent en circulation ou recommencent à circuler.

Le système olfactif est en effet un appareil tout sauf superficiel, qui atteint les parties les plus intimes de l’inconscient et entre en communication avec les émotions stagnantes et latentes ;

En plus d’être respirées, les eaux aromatiques peuvent entrer en contact direct avec la peau ; dans certains cas, mais attention pas toujours, il est également possible de prendre des hydrolats par voie orale.

Demandez toujours l’avis d’un spécialiste qualifié avant toute forme d’administration ;

Les utilisations les plus fréquentes des hydrolats :

Pour hydrater et nourrir la peau (hydrolat de rose).

Pour calmer les coups de soleil ou apaiser les rougeurs (hydrolat de fleur d’oranger).

Lire aussi :  Huile de baobab, propriétés et utilisations

Pour rafraîchir et soulager les « bouffées de chaleur » des femmes.

Pour tonifier la peau du visage et réduire les poches et les cernes sous les yeux.

Pour brumiser la peau du corps.

Pour fixer le maquillage.

A ajouter comme ingrédient dans les masques naturels pour le visage.

Pour la pulvérisation des plantes à la maison.

Pour rafraîchir les draps ou les rideaux.

Pour fabriquer des lingettes humides ou des chiffons naturels, pour le soin des mains, du visage ou pour changer les couches des enfants.

Comme compresses anticellulite et pour favoriser la circulation (hydrolat d’hamamélis).

Comme revitalisant pour les cheveux.

Comme désinfectant, calmant, antitussif (hydrolat de menthe).

Comme stimulant, anti-stress, antiseptique et antinévralgique (hydrolat de romarin).

Pour traiter l’eczéma, les troubles cutanés, le psoriasis (hydrolat d’hélichryse).