Chromothérapie signifie, littéralement, thérapie par les couleurs. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Comment est-elle pratiquée ? Comment est-elle appliquée chez les enfants ? Entre coliques, douleurs psychosomatiques et insomnies, il existe de nombreux troubles que cette thérapie peut soigner chez les bébés humains.

Qu’est-ce que la thérapie par les couleurs ?

La chromothérapie a été mise au point par le chercheur allemand Peter Mandel, qui a également développé la chromopuncture.

La chromothérapie se fonde sur les règles de base de la médecine chinoise et constitue une thérapie holistique ; en d’autres termes, il s’agit d’une thérapie qui cherche à rétablir l’équilibre énergétique et psychologique à l’origine du symptôme et, ainsi, à agir sur celui-ci. Pour ce faire, la chromothérapie utilise l’influence de la lumière et des couleurs sur l’organisme humain.

La chromothérapie chez les enfants : ce qui peut être traité et comment l’appliquer

La chromothérapie chez l’enfant est utilisée, par exemple, dans les coliques du nourrisson, les douleurs psychosomatiques, l’insomnie et les troubles du sommeil en général, c’est-à-dire principalement dans tous les troubles qui ont un lien avec la psychologie de l’enfant.

Lire aussi :  Calmer les nerfs des enfants

La chromothérapie consiste à appliquer des flashs de lumière colorée sur les points énergétiques de la peau de l’enfant, à l’aide d’un instrument semblable à une pile. Les couleurs utilisées dépendent du mal à traiter : par exemple, l’orange aide à résoudre les problèmes de digestion tandis que toutes les couleurs froides favorisent la relaxation. Ces éclairs de lumière transmettent des informations au cerveau, qui à son tour envoie une information au corps, visant à rétablir l’équilibre.

Une fois l’équilibre rétabli, la chromothérapie aura fait son travail et l’enfant aura résolu son problème. La chromothérapie chez les enfants peut donc avoir des effets positifs sur leur santé et leur bien-être.

Les couleurs dans la vie quotidienne des enfants

La thérapie par les couleurs pour les enfants peut également être appliquée aux espaces et peut, par exemple, inspirer le choix des couleurs pour les murs de la maison et de la chambre d’enfant. L’endroit où dorment les enfants doit être coloré dans des tons pastel, notamment le turquoise et le vert, pour favoriser la détente. Pour les zones où les enfants mangent ou jouent, le jaune et l’orange sont très bons.

Pour l’espace d’étude des enfants déjà scolarisés, le violet est idéal, car il favorise la concentration. Choisir des couleurs pour votre maison ne revient pas à devenir un thérapeute des couleurs, car la thérapie par les couleurs est une science sérieuse et il faut être un expert pour l’appliquer. Inspiré par la thérapie par les couleurs, entourer vos enfants des bonnes couleurs peut cependant contribuer à leur bien-être psychophysique.

Lire aussi :  Varicocèle, symptômes et causes

Tout le monde peut-il bénéficier de la thérapie par la couleur ?

L’influence des couleurs sur l’état physique et émotionnel d’une personne est bien connue. Cependant, les avantages de la thérapie par les couleurs varient d’une personne à l’autre ; une personne plus sensible sur le plan émotionnel et sans préjugés sera probablement plus réceptive et tirera donc plus de bénéfices de la thérapie par les couleurs.

La chromothérapie chez les enfants peut donc être très efficace en raison de la nature spontanée, hautement émotionnelle et sans préjugés des plus jeunes.